Margrethe Vullum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Margrethe Vullum, née Lehmann le 14 février 1846 à Copenhague et décédée le 14 août 1918, était une journaliste dano-norvégienne, également critique littéraire et militante pour le droit des femmes.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Margrethe Vullum était la fille du politicien Orla Lehmann. Son premier mariage était avec le professeur Gotfred Rode. Elle est la mère du politicien Ove Rode et de l'écrivain Helge Rode. En 1879, elle se marie avec le journalist Erik Vullum[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Margrethe Vullum s'installe en Norvège en 1879, devient journaliste pour le journal Dagbladet, et ensuite pour le Verdens Gang. Elle fait partie des fondateurs du parti politique conservateur norvégien Frisinnede Venstre[1],[2].

Un portrait de Margrethe Vullum, peint par Oda Krohg, est exposé au Musée national de l'art, de l'architecture et du design de Norvège[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]