Margaret Whinney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Margaret Dickens Whinney, née le 4 février 1897 à Hammersmith (Londres) et morte en 1975 , est une historienne de l'art anglaise. Elle est la fille de l'architecte Thomas Bostock Whinney et de Sydney Margaret Dickens, la petite fille de Charles Dickens.

Elle s'est particulièrement intéressée à l'histoire de la sculpture britannique, de ses origines jusqu'au début du XIXe siècle et particulièrement à l'œuvre de Flaxman.

Ses publications[modifier | modifier le code]

  • 1950: avec Anthony Blunt, The Nation’s Pictures: a Guide to the Chief National and Municipal Picture Galleries of England, Scotland and Wales, Londres, Chatto and Windus, 1950.
  • 1956: "Flaxman and the Eighteenth Century. A Commemorative Lecture.", dans Journal of the Warburg and Courtauld Institutes 19, no. 3/4, juillet 1956, pp. 269-282.
  • 1957: avec Oliver Millar, English Art, 1625-1714, Oxford, Clarendon Press, 1957.
  • 1964: Sculpture in Britain, 1530-1830, Baltimore, Penguin Books, 1964.
  • 1968: Early Flemish Painting, New York, Praeger, 1968.
  • 1967: avec Rupert Gunnis, The Collection of Models by John Flaxman, Londres, Athlone, 1967.
  • 1971: English Sculpture 1720-1830, Londres, H. M. Stationery Office, 1971

Liens externes[modifier | modifier le code]