Maremmano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maremmano
{{#if:
Un cheval maremmano présenté au salon Equitana en 2005.
Un cheval maremmano présenté au salon Equitana en 2005.

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Toscane, Drapeau de l'Italie Italie
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Taille Entre 1,60 et 1,70m
Poids 450 à 500 kg
Robe baie, alezan brûlé ou noire
Caractère Calme, robuste, résistant, fiable, obeïssant et aime travailler
Autre
Utilisation Selle, trait léger.

Le Maremmano est une race de cheval de labeur originaire de la région de Toscane en Italie. Ses origines sont anciennes mais un véritable recensement des chevaux de race n'a été fait qu'à partir de la première moitié du XXe siècle. C'est un cheval solide et endurant qui se montre à l'aise sur tous types de terrain. Il est particulièrement utilisé par les butteri, les gardians de la région de Maremme.

Histoire de la race[modifier | modifier le code]

Cavalier buttero maremmano en 1885.

Les origines du Maremmano remonte à la nuit des temps. Il tire probablement ses origines des chevaux étrusques installés sur le littoral et se serait mélangé avec différents types de chevaux locaux. Les exigences humaines en termes de travail, de guerre ou même alimentaire n'ont pas permis de conserver un modèle type de cheval fixé. Il faut attendre la première moitié du XXe siècle pour qu'un travail de recesensement de tous les chevaux de la race soit fait et qu'un arbre généalogique soit créé. On reconnait aussi quatre étalons modernes pères de la race : Otello (Maremmano, né en 1927), Aiace (Pur-sang anglais, né en 1926), Ussero (Race Moscati, né dans les années 1920) et Ingres (Pur-sang, né en 1946)[1].

Description de la race[modifier | modifier le code]

Article connexe : Morphologie du cheval.
Tête d'un cheval maremmano.

Compte tenu de son aptitude, dès la naissance, à se déplacer avec une extrême facilité sur tout type de terrain et par tous les temps, le Maremmano a acquis une solidité, une endurance et une frugalité fort appréciées[2]. Il a aussi gardé des aptitudes innées au franchissement des obstacles en nature.

Son garrot est haut et musclé, son rein court et sa croupe oblique. Ses membres sont solides et son sabot résistant.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Butteri à cheval près d'Alberese en Toscane.

Même s'il est surtout utilisé par les butteri, les gardians de la région de Maremme, on l'utilise aussi comme cheval militaire et dans le tourisme équestre[3].

Cheval célèbre[modifier | modifier le code]

Ursus del Lasco, monté par Graziano Mancinelli, a remporté la Coupe des Nations et le Championnat d'Italie de saut d'obstacles en 1977[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Il cavallo maremmano », sur ANAM (consulté le 22 juin 2012)
  2. Hartley Edwards 2005, p. 165
  3. Ravazzi 2002, p. 67
  4. (it) « Maremmano », sur Agraria.org (consulté le 22 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : Ouvrage utilisé pour la rédaction de cet article

Ouvrage spécialisé[modifier | modifier le code]

  • (it) Giuseppe Buonavolontà et Maurizio Silvestrelli, Il maremmano, Bramante-Edizioni Equestri,‎ 1989, 190 p. (ISBN 9788877520340)

Ouvrages généralistes[modifier | modifier le code]