Mare de boue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une mare de boue au Yellowstone

Une mare de boue est un type de source d'eau chaude ou de fumerolle, brassant des sédiments (argile d'origine volcanique, oxyde de fer, soufre…) à sa surface, et caractérisée par de perpétuelles remontées de bulles de gaz à sa surface. Il s'agit d'une manifestation d'origine volcanique typique des zones géothermiques très actives. Leur température varie généralement de 80 °C à 200 °C.

Géologie[modifier | modifier le code]

Une mare de boue près de Waiotapu, au sud de la ville de Rotorua en Nouvelle-Zélande.
Une marmite de boue en Islande

Les mares de boue sont en général de même nature que les sources chaudes ou que les fumerolles. Leur principale différence réside au fait que le jaillissement a pris source au sein d'une zone sédimentaire. Ces sédiments meubles, le plus souvent de l'argile grisâtre, sont en fait le résultat de la décomposition de matériaux volcaniques durs, tels des scories ou des lapillis, par l'acide sulfurique dégagées des solfatares et des fumerolles. Le plus souvent, des solfatares deviennent des mares de boues avec le temps, avant de se tarir ; Lorsque cela arrive, des craquèlements ainsi que des dépôts de soufre caractéristiques sont visibles sur le pourtour de la source. Les remontées de bulles gazeuses caractéristiques sont de même composition que ceux émanant des fumerolles et des solfatares, majoritairement du soufre et ses dérivés, ainsi que de la vapeur d'eau et des gaz carboniques.

Géographie[modifier | modifier le code]

On en trouve dans presque toutes les zones géothermiques et volcaniques de la planète. La plupart du temps, les mares de boue peuvent être accompagnées de geysers, de sources chaudes et de fumerolles.

Articles connexes[modifier | modifier le code]