Marcus Luttrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcus Luttrell
Image illustrative de l'article Marcus Luttrell

Naissance 1975
Huntsville, Texas
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Forces armées des États-Unis
Arme US Navy SEALs insignia.png SEAL SDV Team 1
Grade Petty Officer 1st Class (Second-Maître)
Années de service 1999 – 2007
Conflits Seconde guerre d'Afghanistan, Guerre d'Irak
Distinctions Navycross.jpg Navy Cross

Purpleheart.jpg Purple Heart

Marcus Luttrell né en 1975 à Huntsville, au Texas est un quartier maître de première classe et un SEAL de la Navy américaine. Il a reçu la Navy Cross pour ses actions courageuses face aux combattants talibans durant l'opération Red Wings.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Luttrell rejoint la Navy américaine en 1999, il commence sa formation dite "Basic Underwater Demolition/SEAL (BUD/S)" avec la promotion 226 à Coronado, en Californie. Il reçoit son trident de Seal avec la promotion 228 après s'être cassé le col du fémur lors d'un entrainement. Il est envoyé en Afghanistan en 2005.

Combat en Afghanistan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : opération Red Wings.
De gauche à droite, Matthew G. Axelson, Daniel R. Healy, James Suh, Marcus Luttrell, Eric S. Patton, Michael P. Murphy. A l'exception de Luttrell, tous furent tués.

Le 28 juin 2005, Luttrell et la SEAL Team 10 ont comme mission de localiser un haut dirigeant taliban, Ahmad Shah. Le groupe de Seals était composé de Michael P. Murphy, Marcus Luttrell, Danny Dietz et Matthew Axelson. Axelson et Luttrell étaient les tireurs d'élite de l'équipe alors que Dietz et Murphy étaient les observateurs. Murphy dirigeait les opérations.

Dans les montagnes de Hindu-Kush, trois éleveurs de chèvres sont tombés sur l'un des Seals. Les Seals les ont alors capturés et ont voté pour déterminer ce qu'ils allaient faire d'eux, ils décidèrent de les laisser partir plutôt que de les exécuter. Ces trois habitants locaux alertèrent 80 à 200 insurgés, dirigés par Ahmad Shah, qui encerclèrent et attaquèrent le petit groupe. Durant la bataille, toute l'équipe de Luttrell fut tuée, son chef Michael P. Murphy fut décoré de la Médaille d'honneur pour son courage lors de l'accrochage.

Un hélicoptère MH-47 Chinook transportant une équipe de sauvetage fut envoyé, mais fut abattu, tuant les seize personnes à son bord.

Luttrell réussit à survivre de ses graves blessures grâce à des villageois pachtounes locaux, il fut secouru six jours plus tard.

La cible de cette opération, Ahmad Shah, survécut, mais fut tué en avril 2008 lors d'un accrochage avec les forces pakistanaises.

Retour aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Luttrell rentre aux États-Unis l'année suivante et coécrit un livre, le bestseller du New York Times : Lone Survivor (en). Ce livre est traduit en français sous le nom Le Survivant.

Finalement, en octobre 2006, quelques mois après avoir repris l'entraînement, Marcus Luttrell est déployé en Irak, à Ramadi. Dans un nouveau récit autobiographique, Marcus Luttrell revient également sur l'opération Red Wings et l'opération aérienne qui lui permit d'être exfiltré des montagnes afghanes, mais il partage aussi sa réflexion sur ce que signifie « servir son pays » et sur le retour à la vie civile de soldats marqués à jamais par la guerre.

Luttrell quitte la Navy en 2007. Son livre Lone Survivor (book) (en) est ensuite adapté au cinéma dans le film Du sang et des larmes de Peter Berg sorti en 2013

Livre[modifier | modifier le code]

  • Marcus Luttrell et Patrick Robinson, Le Survivant [« Lone Survivor »], Nimrod,‎ 2009 (ISBN 978-2-915243-16-1)