Vampeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Marcos André Batista Santos)
Aller à : navigation, rechercher
Vampeta
Vampeta.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Brésil Grêmio Osasco (en) (manager)
Biographie
Nom Marcos André Batista Santos
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 13 mars 1974 (40 ans)
Lieu Nazare, Brésil
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Milieu défensif
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1993-1994 Drapeau : Brésil Vitória 13 (0)
1994-1998 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 34 (2)
1995 Drapeau : Pays-Bas VVV Venlo 07 (3)
1995-1996 Drapeau : Brésil Fluminense 23 (2)
1998-2000 Drapeau : Brésil Corinthians 53 (4)
2000 Drapeau : Italie Inter Milan 01 (0)
2001 Drapeau : France Paris SG 07 (1)
2001 Drapeau : Brésil Flamengo 16 (1)
2002-2003 Drapeau : Brésil Corinthians 29 (0)
2004 Drapeau : Brésil Vitória 10 (0)
2004 Drapeau : Koweït Al-Salmiya
2005 Drapeau : Brésil Brasiliense 37 (0)
2006 Drapeau : Brésil Goiás 01 (0)
2007 Drapeau : Brésil Corinthians 19 (0)[1]
2008 Drapeau : Brésil Juventus
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1998-2002 Drapeau : Brésil Brésil 39 (2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2010 Drapeau : Brésil Nacional (SP) (en)
2011- Drapeau : Brésil Grêmio Osasco (en)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Marcos André Batista Santos, plus connu sous le nom de Vampeta, né le 13 mars 1974 à Nazaré das Farinhas (en), est un joueur et entraîneur de football brésilien.

Évoluant au poste de milieu défensif, il est sélectionné à 39 reprises en équipe du Brésil avec laquelle il remporte la Coupe du monde en 2002. Son surnom Vampeta est un mot-valise, contraction de vampiro (vampire) et capeta (diable).

Carrière[modifier | modifier le code]

Vampeta commence sa carrière à Victoria où, après trois ans de formation, il joue en équipe professionnelle en 1993-1994. En 1994, il est transféré au PSV Eindhoven, aux Pays-Bas, où il débute la saison 1994-1995. En 1995 il est prêté au VVV Venlo, et après quelques matches, il retourne au Brésil, à Fluminense, toujours en prêt. Il rentre aux Pays-Bas pour la saison 1996-1997, au cours de laquelle le PSV remporte le championnat.

Début 1998, Vampeta retourne au Brésil, cette fois sous la forme d'un transfert définitif au Corinthians, où il rejoint Marcelinho Carioca, Rincón et Ricardinho. L'équipe dirigée par Vanderlei Luxemburgo, puis par son ancien adjoint Oswaldo de Oliveira (en), remporte de nombreux titres : elle est vice-championne de São Paulo et championne du Brésil en 1998, championnne de São Paulo et du Brésil en 1999 et enfin vainqueur du championnat du monde des clubs en 2000.

Avec ses bonnes performances, Vampeta fait ses débuts en équipe nationale brésilienne, avec laquelle il remporte la Copa América 1999 et atteint la finale de la Coupe des confédérations 1999. En 2000, il marque ses deux seuls buts en sélection, face à l'Argentine à São Paulo.

En 2000, il est recruté par l'Inter Milan, que le transfère six mois plus tard au Paris Saint-Germain, dans le cadre d'un échange avec Stéphane Dalmat. Cette deuxième expérience en Europe ne dure pas, et il retourne dès la fin de saison au Brésil, cette fois à Flamengo. En 2002, il fait son retour aux Corinthians, dirigés par Carlos Alberto Parreira. Il y remporte de nouveaux titres en 2002 : tournoi Rio-São Paulo et Coupe du Brésil.

Il reste sélectionné en équipe nationale, dans le cadre des tours préliminaires à la Coupe du monde de football 2002. Après la Coupe des confédérations 2001 (terminée à la 3e place après une défaite face à la France), il est convoqué par le sélectionneur Luiz Felipe Scolari pour la Coupe du monde. Il y dispute un match, face à la Turquie (victoire 2-1), et assiste au triomphe des siens[2].

En 2003, Vampeta est de nouveau champion de São Paulo avec Corinthians. Peu de temps après, le joueur est grièvement blessé lors du premier match du championnat du Brésil, contre l'Atlético Mineiro. Il reste éloigné des terrains de football pendant huit mois. Sans Vampeta, l'équipe est éliminée de la Copa Libertadores et réalise une piètre saison.

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Statistiques de Vampeta en club[3],[4]
Saison Club Championnat Matchs Buts
1993 Drapeau : Brésil EC Vitória Série A 8 0
1994 - -
1994-1995 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven Eredivisie 3 0
1994-1995 Drapeau : Pays-Bas VVV Venlo (prêt) Eerste Divisie 7 3
1995 Drapeau : Brésil Fluminense FC (prêt) Série A 23 0
1996 0 0
1996-1997 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven Eredivisie 31 2
1998 Drapeau : Brésil SC Corinthians Série A 31 2
1999 16 2
2000 6 0
2000 Drapeau : Italie Inter Milan Serie A 1 0
2001 Drapeau : France Paris SG Division 1 7 1
2001 Drapeau : Brésil Flamengo Série A 16 1
2002 Drapeau : Brésil SC Corinthians Série A 24 0
2003 5 0
2004 Drapeau : Brésil EC Vitória Série A 6 0
2004-2005 Drapeau : Koweït Al Salmiya Club Premier League - -
2005 Drapeau : Brésil Brasiliense FC Série A 37 0
2006 Drapeau : Brésil Goiás EC Série A 1 0
2007 Drapeau : Brésil SC Corinthians Série A 19 0
2008 Drapeau : Brésil CA Juventus - -
Total 244 11
Statistiques en sélection
Année Matchs Buts
1998 3 0
1999 11 0
2000 9 2
2001 12 0
2002 4 0
Total 39 2

Palmarès[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

En janvier 1999 il pose nu pour le magazine brésilien gay G Magazine (en).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Stats de Augusto sur fussballdaten.de
  2. Statistiques de Vampeta, FIFA.com
  3. Fiche de Vampeta, national-football-teams.com
  4. Fiche de Vampeta, footballdatabase.eu