Marco Antonio Antimaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marco Antonio Antimaco ou Marcantonio Antimaco (en latin, Marcus Antonius Antimachus) (Mantoue, v. 1473 - 1552) est un humaniste, érudit, traducteur italien qui s'est consacré essentiellement à l'enseignement et à la traduction depuis la langue grecque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marco Antonio Antimaco est né à Mantoue à une date non connue avec certitude mais qui se situe aux alentours de l'année 1473.

Son père qui avait bénéficié d'une éducation littéraire l'envoya dès sa jeunesse en Grèce où pendant cinq ans il se consacra à l'étude de la langue grecque auprès d'un maître de Sparte, Giovanni Mosco.

De retour en Italie, il ouvrit une école de langue grecque et belles lettres à Mantoue qui devint renommée. Par la suite il se rendit à Ferrare, où il entreprit une action analogue. Il mourut à Ferrare en 1552.

Outre qu'enseignant, Antimaco fut aussi traducteur de diverse œuvres de la littérature grecque, qui furent publiées à Bâle en 1540, un ensemble d'oraisons en reconnaissance à la littérature grecque.

Il fut aussi auteur d'œuvres poétiques latines dont certaines furent publiées et d'autres conservées à l'état de manuscrit.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Girolamo Tiraboschi, Antimaco, Mark Antony, General Biography, de John Aikin et William Enfield, vol. 1,‎ 1799 (lire en ligne)