Marcian Hoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcian Hoff surnommé Ted Hoff (28 octobre 1937 à Rochester) est un ingénieur docteur en électronique américain, il est le co-inventeur du microprocesseur qui a proposé l'idée architecturale pour la société Intel en 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ted Hoff naît le 28 octobre 1937 à Rochester dans l'État de New York, États-Unis.

Il est diplômé d'une licence universitaire en électronique de la Rensselaer Polytechnic Institute de Troy dans l’État de New York en 1958 puis d'un doctorat en électronique de l'université Stanford de Palo Alto dans la Silicon Valley en Californie en 1962.

Après quelques années passées en tant que chercheur de l'université Stanford, il est le 12e ingénieur recruté par la société Intel (INTegrated ELectronics) en 1968, une toute jeune startup qui vient d'être crée la même année par Robert Noyce et Gordon Moore très vite rejoint par Andrew Grove (1 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 1983).


En 1969, la société japonaise Busicom, premier gros client d'Intel, désire développer une gamme de calculateurs programmables de calculatrices de « grande puissance » (pour l’époque), et demande à Intel de fabriquer un jeu de douze circuits intégrés qui leur sont nécessaires. Ted Hoff, chargé de cette affaire, propose, à ses collaborateurs et clients, l'idée de développer un processeur universel sur une seule puce au lieu des circuits personnalisés spécialisés demandés pour chacun des projets développés à l'époque.

Idée révolutionnaire développée et commercialisée sous le nom de « microprocesseur » « Intel 4004 » dès novembre 1971. Marcian Hoff, aidé de son collaborateur Stan Mazor, a contribué à l'architecture en 1969. Federico Faggin a dirigé le projet, d'avril 1970 à juin 1971, contribuant avec son design révolutionnaire et avec plusieurs idées novatrices de technologie et de circuits indispensables pour la réalisation du « 4004 ». Il a également été l'élément moteur de sa commercialisation en 1971.

Processeur Intel 4004
  • Premier microprocesseur de l’histoire et de l’industrie.
  • Performances équivalentes aux 30 mètres cube d’un ENIAC, concentrée sur 10 mm carrés.
  • Calculateur sur 4 bits, 16 registres de donnée sur 4 bits, jeu de 46 instructions.
  • 1280 quartets (ou demi-octets, nibbles en anglais) de données, 4 Ko d'instructions programme en mémoire ROM de 256 octets.
  • Largeur du bus de donnée 4 bits, largeur du bus d’adresse 10 bits, mémoire adressable 640 octets.
  • 108 kHz (jusqu'à 740 kHz), 16 broches DIP (soudé), alimentation 5 volts.
  • 2300 transistors MOS (Metal-Oxide Semiconductor) en technologie 10 microns, 60 000 instructions par seconde.
  • Format de la puce : 3,81 mm de long sur 2,79 mm de large : 10,62 mm² à peine.
  • Tarif industriel 200 dollars (en 1970).

Intel vend le microprocesseur et les droits exclusif du Intel 4004 à son client Japonais Busicom pour 60 000 dollars.

Par chance pour Intel, la firme Busicom connaît de légers problèmes de trésorerie et demande à Intel de renégocier son contrat de partenariat. Intel, accepte de rembourser les 60 000 dollars de frais de recherche en contrepartie de la totalité des droits industriels et commerciaux sur le Intel 4004, à l’exception de ceux pour les sociétés fabriquant des calculatrices de bureau ou de poche.

Deuxième coup de chance pour Intel, avec l'arrivée du tout nouveau directeur commercial, Ed Gelbach issu de la société Texas Instruments, qui perçoit rapidement le potentiel de développement fantastique des microprocesseurs de type Intel 4004.

En 1978, Ted Hoff est promu directeur général du service technique chez Intel.

En 1980, Hoff dirige une équipe dont les travaux aboutissent à un système de reconnaissance vocale de la voix humaine.

En 1983, Ted Hoff quitte Intel pour Atari puis devient à partir de 1984, alors âgé de 47 ans, consultant indépendant.

Liens externes[modifier | modifier le code]