Marcial del Adalid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcial del Adalid

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 24 août 1826
La Corogne, Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès 16 octobre 1881
La Corogne, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale Compositeur
Style Opéra
Maîtres Ignaz Moscheles

Marcial del Adalid (né à la La Corogne le 24 août 1826 et décédé à Lóngora, La Corogne, le 16 octobre 1881) est un compositeur espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcial del Adalid entreprend ses études musicales dans sa ville natale où il commence déjà à composer. En 1844, il se rend à Paris avec l'intention de prendre des leçons auprès de Chopin, mais sans succès. Il gagne alors Londres où, de 1844 à 1849, il étudie avec Ignaz Moscheles. Revenu à Paris, il semble qu'il ait reçu des conseils de Liszt. De retour en Espagne, il vit quelques années à Madrid. Après un voyage à Paris où il essaie en vain de faire représenter son opéra Inese e Bianca, il se retire dans son palais de Lóngora, dans lequel il réside. Il y compose jusqu'à sa mort, restant assez isolé de la vie musicale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son œuvre est principalement composée pour le piano et montre l'influence de Chopin, tout en soulignant son intérêt pour la musique galicienne. Il collecte le folklore galicien pour le Cancionero de Inzenga et dans quelques-unes de ses œuvres pour le piano, il réutilise certains de ces thèmes.

Opéra[modifier | modifier le code]

  • Inese e Bianca.

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Piano[modifier | modifier le code]

  • 3 sonates.
  • Sonatine en sol major, piano à quatre mains.
  • Nocturnes.
  • Balades.
  • Impromptus.
  • Elégies.

Chansons[modifier | modifier le code]

  • Cantos viejos y nuevos de Galicia (Chants anciens et nouveaux de Galice).
  • Cantos populares gallegos (Chants populaires galiciens).

Notes et références[modifier | modifier le code]