Marche windique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec la marche wendique (en hongrois Vendvidék et en slovène Slovenska krajina), une région actuelle au Nord-Est de la Slovénie et à l'Ouest de la Hongrie
Carte du duché de Carniole, de la marche windique et de l'Istrie par J. Homann (1663-1724) d'après Valvasor (1641-1693)

La marche windique ou marca Vindica (en slovène Slovenska krajina ou Slovenska marka, en allemand Windische Mark) était une province du Saint-Empire romain germanique au Moyen Âge qui correspond plus ou moins à la Basse-Carniole moderne.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En allemand médiéval, le terme Windisch était couramment utilisé pour désigner les peuples Slaves (voir Wendes), dont les Slovènes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre Carniole et Carinthie[modifier | modifier le code]

À l'époque carolingienne, le territoire de la marche windique faisait partie de la marche de Carniole. Vers 960, elle est séparée de la Carniole et intégrée dans la marche de Savinja (ou Soune)[réf. nécessaire] (Sannmark en allemand). En 976, elle est rattachée au duché de Carinthie nouvellement créé.

En 1036, la marche windique est séparée de la Carinthie et réattachée à la Carniole. Il est quelques fois fait mention de l'ensemble sous la dénomination "Carniolie et marche windique". En 1077, la Carniole et la marche windique sont placées sous l'autorité du patriarcat d'Aquilée.

Vers l'intégration à un territoire unifié[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1209, les comptes de Weichselburg (ou Wichselberg, aujourd'hui Višnja Gora) étendent leurs possessions dans la marche windique. Grâce à un mariage avec l'héritière Sophie de Weichselburg, les comtes d'Andechs reçoivent le domaine. Grâce à son mariage avec Agnès d'Andechs, Frédéric II d'Autriche devient dominus Carniola, seigneur de Carniole. Ulrich III de Carinthie reçoit à son tour ce titre à la mort de Frédéric en 1246.

Lorsqu'Ulrich meurt en 1269, Ottokar II de Bohême occupe et unifie la Carniole, la marche windique, la vallée de de Savinja et Slovenj Gradec. Il en fait la marche de son vaste royaume qui s'étend de la mer Baltique à l'Adriatique.

Après 1282, Rodolphe Ier du Saint-Empire donne la Carniole et la marche windique à ses fils, mais c'est les Meinhards de Goritz qui en ont finalement le contrôle[réf. nécessaire].

Un territoire des Habsbourg[modifier | modifier le code]

Après 1374 et la fin d'une lignée parallèle des Meinhards de Gorizia, la marche windique tombe sous domination des Habsbourg et est ajoutée à leurs territoires.

Sources[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Windic March » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]