Marche slave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marche slave
Op. 31
Славянский марш
Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
Durée approximative env. 10 min
Dates de composition 1876
Création 17 novembre 1876
Moscou


La Marche slave en si bémol majeur (Славянский марш en russe), op. 31, est une œuvre de Piotr Ilitch Tchaïkovski composée en octobre 1876.

Structure[modifier | modifier le code]

L'œuvre s'enchaîne en un mouvement :

  • Moderato in modo di marcia funebre (4/4) en si♭ mineur
  • Più mosso. Allegro (4/4) en si♭ majeur
  • Allegro risoluto (idem)

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la Marche slave
Bois
2 piccolos, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes (en si bémol), 2 bassons
Cuivres
4 cors, 2 cornets (en si bémol), 2 trompettes en (si bémol), 3 trombones (2 ténors et 1 basse), 1 tuba
Percussions
3 timbales, tambour militaire, cymbales, grosse caisse, tam-tam
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut composée à la commande de la Société de Musique russe pour un concert de charité de la Croix-Rouge au profit des victimes serbes de la guerre russo-turque. Au travers de sa Marche Slave, Tchaïkovski glorifie la Serbie pour avoir été présente aux côtés de la Russie dans le conflit.

La première représentation eut lieu à Moscou, le 5 / 17 novembre 1876 sous la direction de Nikolaï Rubinstein.

Analyse[modifier | modifier le code]

La Marche russo-serbe (plus tard renommée Marche slave) débute par trois mélodies empruntées au folklore serbe. C'est au-dessus d'un si bémol répété à la manière d'un point d'orgue aux cordes graves que se fait entendre le marquant thème principal, qui ne cesse de gagner en intensité et en densité pour aboutir aussitôt au second thème. Au son de violentes interventions des trompettes et cornets à piston, qui rompent la rigueur rythmique, flûtes, hautbois et violons s'emparent ensuite du thème de marche. Finalement, l'hymne impérial russe, Dieu Sauve le Tsar clôt cette œuvre. Une version quelque peu "tronquée" de l'ouverture est parue en ex-Union Soviétique avec la suppression de l'hymne "Dieu Sauve le Tsar", remplacé par une autre musique écrite d'une autre main que celle de Tchaïkovsky.

La Marche Slave, par son caractère patriotique, annonçait déjà l'Ouverture solennelle 1812 que Tchaïkovski composa en 1880.

L'exécution de la partition dure approximativement 10 minutes.

Tchaïkovski arrangea aussi la Marche slave pour piano solo en septembre 1876.

Anecdote[modifier | modifier le code]

À noter que le thème de la Marche slave a été repris par le groupe de heavy-metal Accept en tant qu'introduction du morceau Metal Heart sur l'album du même nom sorti en 1985, morceau plus tard repris par Dimmu Borgir sur leur EP Godless Savage Garden sorti en 1998.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]