Marcel Ophüls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ophüls.

Marcel Ophüls

Naissance (86 ans)
Drapeau de l'Allemagne Francfort (Allemagne)
Nationalité Drapeau de la France Française / Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Réalisateur
Films notables Le Chagrin et la Pitié

Marcel Ophüls, fils de Max Ophüls, né le 1er novembre 1927 à Francfort (Allemagne), est un documentariste de nationalité franco-américaine, mais essentiellement actif en France. Il est le fils du réalisateur Max Ophüls et de l'actrice Hilde Wall. Il a obtenu un oscar pour Hôtel Terminus : Klaus Barbie, sa vie et son temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la période américaine de son père, il fut G.I. et envoyé au Japon. Il réalise en 1969 Le Chagrin et la Pitié, un documentaire d'investigation sur l'occupation allemande à Clermont-Ferrand et le régime de Vichy entre 1940 et 1944. Le film est censuré par l'ORTF et n'est diffusé à la télévision qu'après l'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981[1]. Le film est nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur film documentaire.

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 1984[2].

En janvier 2012, il est nommé commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres. Une rétrospective lui est consacrée la même année à la Cinémathèque française.

Filmographie[modifier | modifier le code]

(comme réalisateur)
(comme assistant réalisateur)

Publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Ophüls, Mémoires d'un fils à papa, Calmann-Lévy, 2014, 312 p.
  • Vincent Lowy, Marcel Ophüls, Lormont, Édition Le bord de l’eau,‎ 2008, 265 p. (ISBN 978-2-356-87004-9).

Documentaire sur Marcel Ophüls[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Ekchajzer, « Marcel Ophuls : “Je n’aime pas me servir d’une caméra comme d’une arme” », Télérama,‎ 10 juillet 2012 (lire en ligne)
  2. (de) Marcel Ophüls - Von 1984 bis 1989 Mitglied der Akademie der Künste, Berlin (West), Sektion Film- und Medienkunst. Seit 1998 Mitglied der Akademie der Künste, Berlin, Sektion Film- und Medienkunst sur le site de l'Akademie der Künste

Liens externes[modifier | modifier le code]