Marcel Moyse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcel Moyse (né le à Saint-Amour et mort le à Brattleboro dans le Vermont, aux États-Unis), était un flûtiste français et professeur renommé, qui a formé parmi les plus grands flûtistes du XXe siècle.

Il a étudié avec Philippe Gaubert, Adolphe Hennebains et Paul Taffanel au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dont il sort diplômé en 1906. Il suit la classe de musique de chambre de Lucien Capet. De 1913 à 1938, il est des membres de l'orchestre de l'opéra-Comique.

En 1918 il est flûte solo aux Concerts Pasdeloup, des Concerts Straram, puis des Concerts du conservatoire jusqu'en 1938.

Il fut professeur de flûte au Conservatoire, succédant à Philippe Gaubert, de 1932 à 1948 et professeur de 1948 à 1949 au Conservatoire de Genève puis émigra aux États-Unis. Il a donné des master classes de 1960 à 1970, chaque été à Boswil (près de Lucerne) en Suisse, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Japon.

Parmi ses nombreux élèves figurent Trevor Wye, Jean-Pierre Eustache, Henri Lebon, William Bennett et Sir James Galway. Il est l'auteur de nombreuses publications dont 37 volumes de méthodes de flûte.

En 1933, il fonde un trio avec son fils Louis à la seconde flûte et sa bru, Blanche Honegger-Moyse, au violon ou à l'alto.

Il joue avec les plus grands chefs du moments, notamment Adolf Busch, avec qui il enregistre Bach. C'est toujours avec Busch qu'il participe à la fondation du collège musical de Marlboro dans le Vermont, où il enseigne.

Son fils Louis est également un flûtiste et professeur célèbre.

Hommages[modifier | modifier le code]