Marcel Clech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photo du Lieutenant Marcel CLECH

Marcel Clech (1905-1944) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret français du Special Operations Executive, section F (française).

Identités[modifier | modifier le code]

  • État civil : Marcel Rémy Clech
  • Comme agent du SOE, section F :
    • Nom de guerre (field name) : « Bastien », Georges 60
    • Nom de code opérationnel : GROOM
    • Faux papiers : Yves Le Bras (2e mission)
    • Pseudo : André[1]

Parcours militaire : SOE, section F, General List ; grade : Lieutenant ; matricule : n° 225589

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Marcel Clech naît le 11 octobre 1905 en France.

Résidence : Londres W. Marcel Clech est chauffeur de taxi dans la vie civile.

Première mission
Définition de la mission : opérateur radio du réseau AUTOGIRO

Dans la nuit du 20 au 21 avril 1942, amené par sous-marin, il accoste à Miramar, près de Cannes[2]. Début mai, en arrivant à Lyon, il apprend que Pierre de Vomécourt « Lucas », chef du réseau, a été arrêté (le 25 avril).

Réorientation de la mission : opérateur radio du réseau MONKEYPUZZLE

Sa mission est alors modifiée et il est orienté sur Tours, où il est affecté au réseau MONKEYPUZZLE de Raymond Flower « Gaspar ». Il y travaille à partir d'août[3].

Dans la nuit du 14 au 15 avril 1943, il est ramené à Londres par Lysander[4].

Seconde mission
Définition de la mission[5] : opérateur radio du réseau INVENTOR de Sydney Jones « Élie », avec Vera Leigh « Simone », courrier.

Dans la nuit du 14 au 15 mai 1943, il est amené par Lysander[6]. Le 19 novembre 1943, en début d’après-midi, il est arrêté alors qu’il est en train de finir d’émettre de chez Lucie Arthus au 53 rue de l’Est à Boulogne-Billancourt ; il a été localisé par le service allemand de radiogoniométrie. Déporté, il est exécuté en captivité à Mauthausen (ou Ebensee), Autriche, le 24 mars 1944.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Site Special Forces Roll of Honour.
  • Le Mémorial de la section F, Gerry Holdsworth Special Forces Charitable Trust, 1992
  • Michael R. D. Foot, Des Anglais dans la Résistance. Le Service Secret Britannique d'Action (SOE) en France 1940-1944, annot. Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Tallandier, 2008, (ISBN 978-2-84734-329-8) / EAN 13 : 9782847343298. Traduction en français par Rachel Bouyssou de (en) SOE in France. An account of the Work of the British Special Operations Executive in France, 1940-1944, London, Her Majesty's Stationery Office, 1966, 1968 ; Whitehall History Publishing, in association with Frank Cass, 2004.
    Ce livre présente la version officielle britannique de l’histoire du SOE en France.
  • Hugh Verity, Nous atterrissions de nuit..., préface de Jacques Mallet, 5e édition française, Éditions Vario, 2004 ; (ISBN 2-913663-10-9)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : Boxshall, sheet 1, p. 2.
  2. Brooks Richards, p. 925.
  3. Boxshall, sheet 1, p. 2.
  4. Opération : SALESMAN ; réception organisée par Henri Déricourt ; terrain : BRONCHITE, près d’Amboise ; doublé de Lysander ; pilotes : Flying officers Vaughan-Fowler et McCairns ; personnes amenées (4) : Philippe Liewer, Gabriel Chartrand, André Dubois, Henri Frager ; personne remmenée (1) : Marcel Clech. [Source: Verity, p. 264]
  5. L'ordre d'opération de Clech est reproduit dans Foot, p. 678-681.
  6. Opération : INVENTOR ; réception organisée par Henri Déricourt ; terrain : GRIPPE, près de Tours ; doublé de Lysander ; pilotes : squadron leader Hugh Verity et flying officer Rymills ; personnes amenées (4) : Sydney Jones, Marcel Clech, Vera Leigh, Julienne Aisner ; personnes remmenées (2 ?) : Francis Suttill, France Antelme (?), Mme Gouin (?). [Hugh Verity, p. 266.]