Marcel Bénabou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcel Bénabou est un écrivain et historien français, né le 29 juin 1939 à Meknès (Maroc) et vivant à Paris depuis 1956.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur émérite d'Histoire romaine de l'Université de Paris VII, ses travaux portent sur la Rome antique, en particulier l'Afrique romaine et les processus d'acculturation et de romanisation qui sont à l'œuvre dans ses provinces.

Membre de l'Ouvroir de littérature potentielle (ou OuLiPo) depuis 1969, où il entre un an après son ami Georges Perec, il en devient, l'année suivante, le Secrétaire définitivement provisoire. Depuis 2003, il cumule cette fonction avec celle de Secrétaire provisoirement définitif.

Ses travaux oulipiens portent souvent sur la genèse de l'œuvre littéraire et l'autobiographie.

Remarques[modifier | modifier le code]

Il apparaît sous les traits de l'avocat Hassan Ibn Abbou dans le roman de son ami Georges Perec, La Disparition.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Quelques travaux historiques[modifier | modifier le code]

  • Suétone, les Césars et l'histoire, introduction à La vie des douze Césars, éd. Folio, Gallimard, Paris 1975, 7-30.
  • La Résistance africaine à la romanisation, éditions François Maspero, Paris, 1976 ; 2e édition : La Découverte, 2005.
  • Tacfarinas, insurgé berbère contre Rome, Les Africains, VII, éd. Jeune Afrique, 1977, 293-313.
  • Juba II, ou l'africanité vassale de Rome, Les Africains, IX, éd. Jeune Afrique, 1978, 143-165
  • « Les Romains ont-ils conquis l'Afrique ? » Annales. Histoire, sciences sociales, 1978, v. 33, no 1, p. 83-88.
  • avec Micheline Legras-Wechsler et Peter Astbury Brunt, Conflits sociaux en République romaine, F. Maspero, 1979, 196 p.
  • L'impero romano e le strutture economiche e sociali delle province, (éd. M. Crawford), Biblioteca di Athenaeum, 4, Roma, 1986.
  • "PVN préfacier ou une forme latérale de l’histoire, in Pierre Vidal-Naquet, un historien dans la cité, La Découverte, 1998, pages 58–66.
  • « Rome augustéenne : genèse d'un lyrisme urbain ? », Le Poète dans la Cité : de Platon à Shakespeare, Le Cri édition, 2003, p. 56-63.

Quelques écrits littéraires[modifier | modifier le code]

  • Pourquoi je n'ai écrit aucun de mes livres, Hachette, collection Textes du XXe siècle, Paris, 1986 (Prix de l'Humour noir 1986) ; 2e édition : Presses Universitaires de France, 2002; 3e édition : Le Seuil, 2010
    • traduction allemande : Warum ich keines meiner Bücher geschrieben habe, Frankfurter Verlagsanstalt, Francfort, 1990; 2e édition, Fischer, Francfort 1993
    • traduction italienne : Perche non ho scritto nessuno dei miei libri, Theoria, Rome-Naples, 1991
    • traduction espagnole : Por qué no he escrito ninguno de mis libros, Anagrama, Barcelone, 1994
    • traduction anglaise : Why I Have not Written Any of My Books, University of Nebraska Press, Lincoln, 1996 ; 2e édition 1998
    • traduction suédoise : Varför jag inte har skrivit nagon av mina böcker, Ramus 2007
  • Presbytère et prolétaires, éditions du Limon, Cahiers Georges Perec, 3, 1989 (en collaboration avec Georges Perec)
  • Der Verschlag, édition Plasma, Berlin, 1991
  • Jette ce livre avant qu'il soit trop tard, Seghers, collection Mots, Paris, 1992
    • traduction anglaise : Dump This Book While You Still Can, University of Nebraska Press, Lincoln, 2001
    • traduction italienne : Butta questo libro finché puoi, Aracne editrice, Roma, 2009
  • Jacob, Ménahem et Mimoun. Une épopée familiale, Seuil, collection La librairie du XXe siècle, 1995
    • traduction anglaise : Jacob, Ménahem and Mimoun. A Family Epic, University of Nebraska Press, Lincoln, 1998 (National Jewish Book Award, 1998), 2e édition, 2001
    • traduction allemande : Jacob, Menachem und Mimoun. Ein Familienepos, Berlin Verlag, 2004, par Jürgen Ritte
  • Georges Perec, What a man !, introduction, notes et commentaires, Le Castor Astral, 1996
  • Destin d’un couteau, Les Guère Épais, VIII, 1, Édition Plurielle, 1998
  • Un art simple et tout d'exécution (en collaboration avec Jacques Jouet, Harry Mathews et Jacques Roubaud), Circé, 2001
  • Résidence d'hiver, Le Verger, 2001
  • Écrire sur Tamara, Presses Universitaires de France, 2002
    • traduction anglaise : To write on Tamara ?, University of Nebraska Press, Lincoln, 2004
  • 789 néologismes de Jacques Lacan, Édition EPEL, 2002 (en collaboration avec Yan Pelissier, Laurent Cornaz et Dominique de Liège
  • L’appentis revisité, collection Monde à part, Berg International, 2003
  • De but en blanc, un monologue en polychromie véritable (en collaboration avec l'Oupeinpo), Bibliothèque Oupeinpienne, 16, 2009
  • "Anthologie de l'Oulipo", Gallimard, 2009 (en collaboration avec Paul Fournel)

Fascicules de la Bibliothèque Oulipienne[modifier | modifier le code]

  • Un aphorisme peut en cacher un autre, BO no 13
  • Locutions introuvables, BO no 25
  • Alexandre au greffoir, BO no 29
  • Bris de mots, BO no 40
  • Rendre à Cézanne, BO no 59
  • L’Hannibal perdu, BO no 87, 1997
  • Altitude et profondeur, BO no 103, 1999
  • La mort mode d’emploi, BO no 133, 2004
  • Petit supplément au Cratyle, BO no 136, 2005
  • Miniature persane, BO no 153, 2007
  • Ethique simpliste, BO no 169, 2008
  • Premier mai unitaire BO n° 182, 2010
  • Saturations, BO n° 184, 2010
  • "Le Voyage disert", BO n° 212, 2012

Ouvrages en collaboration avec l’OULIPO[modifier | modifier le code]

  • La littérature potentielle, Gallimard, 1973 (2e édition, Folio, 1988, 3e édition 1999)
    • traduction italienne : La letteratura potenziale, éd. CLUEB, Bologna, 1985
  • Atlas de littérature potentielle, Gallimard, 1981, (2e édition, Folio, 1988, 3e édition 1995)
  • La Bibliothèque Oulipienne, volumes 1, 2, 3, éditions Seghers, 1990
  • Oulipiana, a cura di R. Campagnoli, Guida editori, Napoli 1994
  • Affensprache, Spielmachinen und allgemeine Regelwerke, Édition Plasma, 1997
  • La Bibliothèque Oulipienne, volume 4, Le Castor Astral, 1997
  • La Bibliothèque Oulipienne, volume 5, Le Castor Astral, 2000
  • Abrégé de littérature potentielle, Mille et une nuits, 2002
  • Maudits, Mille et une nuits, 2003
  • La Bibliothèque Oulipienne, volume 6, Le Castor Astral, 2003
  • Moments oulipiens, Le Castor Astral, 2004
  • Oulipo, adpf, Ministère des affaires étrangères, 2005
  • La Bibliothèque Oulipienne, volume 7, Le Castor Astral, 2008
  • C'est un métier d'homme, Le Castor Astral , 2009
  • La Bibliothèque Oulipienne, volume 8, Le Castor Astral, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]