Marcel-Jacques Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marcel-Jacques Dubois (né le à Tourcoing, Nord - mort le à Jérusalem) était un religieux dominicain français, philosophe et théologien, considéré comme une « grande figure du rapprochement judéo-chrétien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1960, le Père Marcel-Jacques Dubois rejoint à Jérusalem le Père Bruno Hussar, fondateur de la maison Saint-Isaïe à Jérusalem, et commence à travailler avec lui, encourageant l'étude des sciences juives et du judaïsme par les Chrétiens. Philosophe de formation, il enseigne à l'Université hébraïque de Jérusalem, où « en expert de la philosophie de saint Thomas, le Professeur Dubois a cherché à transmettre la sagesse de la métaphysique à des générations d’étudiants de l’Université hébraïque[2]. » Il deviendra d'ailleurs le doyen de la Faculté de Philosophie de cette université, preuve de la confiance que les Israéliens accordent à ce dominicain hors-norme, qui, pour prouver son attachement à l'État d'Israël demandera et obtiendra la nationalité israélienne en 1973.

Le Père Dubois a été consulteur au Conseil pontifical pour les relations religieuses avec le judaïsme de 1974 à 1995. Il a reçu en 1988 le prix annuel de l'amitié judéo-chrétienne de France. De 1989 à 1993, il fut directeur de l’Institut Ratisbonne.

Le Père Marcel-Jacques Dubois est décédé à Jérusalem le à l'âge de 87 ans. Il a été inhumé à Beit Shemesh, en Israël, au sein de la communauté des Sœurs de Bethléem.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Anthropologie philosophique, Paris, Forma Gregis
  • 1967 : Le temps et l'instant selon Aristote, Paris, Éd. Desclée de Brouwer
  • 1976 : Vigiles à Jérusalem, Apt, Éd. Robert Morel
  • 1977 : Paradoxes et mystère d'Israël, Éd. de l'Olivier - Maison Saint Isaïe, Jérusalem
  • 1977 : Israël, poète de Dieu, coll. racines, Éd. Robert Morel — et Éd. de l'Olivier - Maison Saint Isaïe, Jérusalem
  • 1978 : Spiritualità del Giudaismo, Jérusalem, Franciscan Press
  • 1983 : Rencontre avec le Judaïsme en Israël, 261 pages, Éd. de l'Olivier - Maison Saint Isaïe, Jérusalem
  • 1984 : L'Exil et la Demeure, journal de bord d'un chrétien en Israël, (1962-1983), 260 pages, Éd. de l'Olivier - Maison Saint Isaïe, Jérusalem
  • 1997 : (en) Paradoxes et mystère d'Israël, Saint-Maur, Parole et silence (ISBN 2911940032)
  • 1998 : (en) Marcel Dubois, Paradoxes et mystère d'Israël, Saint-Maur, Parole et silence (ISBN 2911940032)
  • 2005 : FirstName Dubois, Jérusalem dans le temps et l'éternite, Les Plans-sur-Bex (Suisse) Paris, Parole et silence,‎ 2005, 130 p. (ISBN 2845732643)
  • 2006 : (en) Marcel Dubois, Nostalgie d'Israël : entretiens avec Oliver-Thomas Venard, Paris, Cerf,‎ 2006, 418 p. (ISBN 2204076740)


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphanie Le Bars, Marcel-Jacques Dubois, grande figure du rapprochement judéo-chrétien, Le Monde, édition datée du 28 juin 2007
  2. Frère Olivier-Thomas Venard, homélie lors des obsèques du Père Marcel-Jacques Dubois le 15 juin 2007