Marc Zamansky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zamansky.

Marc Zamansky (né à Genève le 14 février 1916 - mort à Paris le 6 novembre 1996) est un mathématicien français et doyen honoraire de la Faculté des sciences de Paris.

Membre du réseau de résistance Mithridate dès 1941[réf. nécessaire], il est déporté à Mauthausen en 1943. Il est agrégé de mathématiques en 1945. Il est le dernier doyen de la Faculté des sciences de Paris de 1961 à 1970, successeur de Joseph Peres. La tour centrale du Campus de Jussieu à Paris a été baptisée en son honneur.

Avec le professeur Yves Rocard, il est également cofondateur en 1962 de l'ADFAC (Association pour le Développement et le Fonctionnement des Activités Contractuelles), dont il fut le président de 1963 à 1970.

Travaux publiés[modifier | modifier le code]

  • La sommation des séries divergentes, Gauthier-Villars, Paris, 1956.
  • Analyse harmonique et approximation, (préf. Jean Dieudonné), Hermann (coll. "Travaux en cours"), Paris, 1985.
  • Approximation des fonctions, Hermann (coll. "Travaux en cours"), Paris, 1985.

Liste des principaux ouvrages de mathematiques publies par Marc Zamansky: http://www.worldcat.org/identities/lccn-n84-801316