Marc Savoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marc Savoy

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Marc et Ann Savoy en 2009.

Informations générales
Naissance 1er octobre 1940
Eunice - États-Unis
Activité principale musicien
Activités annexes facteur d'accordéons
Genre musical musique cadienne
Instruments accordéon diatonique
Années actives depuis les années 1970
Labels Arhoolie Records
Site officiel savoymusiccenter.com

Marc Savoy, né le 1er octobre 1940 à Eunice en Louisiane, est un accordéoniste américain de musique cadienne. Il a fondé le groupe Savoy-Doucet Cajun Band avec Michael Doucet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Marc Savoy découvre la musique durant son enfance, grâce notamment à son grand père et à ses cousins Landreneau. Durant les années 1950, il se fabrique un accordéon de fortune, avant que son père ne lui offre un instrument de marque Hohner. Savoy le démonte afin de mieux en comprendre le fonctionnement. Par la suite, il restaure un vieil instrument et commence à en réparer d'autres, que les gens des environs lui apportent[1]. Il travaille dans l'atelier de menuiserie de l'un de ses cousins puis installe sa petite scie d'établi (table saw) dans la cuisine d'extérieur aménagée par son père derrière la maison familiale[2].

Savoy, qui a poursuivi ses études, obtient un baccalauréat universitaire ès sciences (BS degree) de génie chimique et a l'occasion de devenir ingénieur dans l'industrie chimique[1].

Fabrication d'instruments[modifier | modifier le code]

Ne voulant pas quitter la Louisiane, Savoy choisit d'ouvrir un magasin à Eunice, qu'il baptise Savoy Music Center[1]. Depuis 1966, il y vend des instruments de musique et des disques de musique cadienne (également appelée cajun)[2]. Chaque semaine, il y organise des jam sessions rassemblant des musiciens locaux[2],[3].

Savoy se lance dans la fabrication d'accordéons et devient un artisan reconnu dont les instruments sont appréciés par les musiciens cadiens pour leur sonorité[1],[4], même s'ils sont plus coûteux que ceux fabriqués en Allemagne ou en Chine[5]. Savoy utilise du bois d'érable et des bois exotiques, et préfère conserver l'aspect du bois naturel. Les accordéons fabriqués dans son atelier portent la marque Acadian. Savoy importe anches et soufflets d'Italie et repense l'intérieur de l'instrument[6]. Dans les années 1990, une version de son accordéon diatonique est produite sous licence par une firme italienne. Savoy fabrique également des accordéons à deux ou trois rangées de boutons[6]. Dans son atelier, Savoy a formé des apprentis devenus par la suite fabricants, comme Junior Martin[5].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Marc Savoy.

En 1975, durant le National Folk Festival (en), Marc Savoy rencontre Ann Allen, sa future épouse, native de Virginie. Ils se marient l'année suivante et forment un trio, le Savoy-Doucet Cajun Band, avec le violoniste du groupe BeauSoleil, Michael Doucet[7],[8]. Marc et Ann Savoy se produisent ensemble aux États-Unis et à l'étranger, et œuvrent pour la préservation de la culture cajun[1]. Le couple a quatre enfants. Leur fille Sarah est chanteuse et musicienne. Elle a formé le groupe Sarah Savoy et les Francadians. Leurs deux garçons, Joel et Wilson, sont également musiciens[7],[9].

Marc Savoy joue régulièrement avec Robert Bertrand, Dennis McGee, Sady Courville (en), Rodney et Dewey Balfa, D.L. Menard, et Michael Doucet. Il a enregistré pour les labels Crazy Cajun, Swallow et Arhoolie[4].

En 1992, l'agence culturelle fédérale National Endowment for the Arts (Fonds national pour les arts) lui décerne un National Heritage Fellowship (en), prix récompensant les artistes qui œuvrent dans le domaine des arts populaires et traditionnels[10],[11].

Style musical[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Marc Savoy[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Under a Green Oak Tree (avec Dewey Balfa and D.L. Menard) (Arhoolie Records)
  • 1981 : Oh What a Night (Arhoolie)
  • 1998 : Made in Louisiana (Voyager)
  • 2003 : The Savoy Family Band Cajun Album (Arhoolie)

Savoy-Doucet Cajun Band[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Home Music (K7, Arhoolie)
  • 1987 : With Spirits (K7, Arhoolie)
  • 1989 : Two-Step d'Amede (Arhoolie)
  • 1992 : Home Music with Spirits (Arhoolie)

En concert[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Live! At the Dance (Arhoolie)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 2002 : The Best of (Arhoolie)

Savoy-Smith Cajun Band[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Now and Then (Arhoolie)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Marc Savoy apparaît dans le film américain Sans retour (Southern Comfort) de Walter Hill, sorti en 1981.

Le documentaire Marc and Ann de Les Blank est diffusé sur le réseau de télévision public américain PBS en 1991[7],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « 1992 NEA National Heritage Fellow: Marc Savoy », National Endowment for the Arts,‎ 1992
  2. a, b et c (en) « Music Mecca: Marc Savoy's Cajun Music Store », Associated Press,‎ 13 juin 1990
  3. (en) Jim Bessman, « Capturing the Sound of Young Cajn America », Billboard, vol. 114, no 11,‎ 16 mars 2002, p. 5, 114-115 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  4. a et b John Broven et Ronald Cohen, p. 293
  5. a et b Helena Simonett, p. 51
  6. a et b Barry J. Ancelet, Jay D. Edwards et Glen Pitre, p. 169-170
  7. a, b et c (en) Leslie Barman, « Savoy fare: the *real* family values of Marc & Ann Savoy », Sing Out!,‎ 22 septembre 2003
  8. Richard Carlin et Ronald Cohen, p. 180
  9. (en) Geoffrey Himes, « Cajun Sound, Rock ’n’ Roll Energy », The New York Times,‎ 4 mars 2007
  10. a et b (en) Steve Hochman, « A Walking Ad for Cajun Culture », Los Angeles Times,‎ 28 mai 1998
  11. (en) Mark A. Humphrey, « Biographie de Marc Savoy », Allmusic

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]