Marc Rzepczynski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Marc Rzepczynski Baseball pictogram.svg
Scrabble2.jpg
Indians de Cleveland - No  35
Lanceur de relève
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
7 juillet 2009
Statistiques de joueur (2009-29 juillet 2013)
Victoires-défaites 9-17
Moyenne de points mérités 4,20
Retraits sur des prises 220
Équipes

Marc Walter Rzepczynski (né le 29 août 1985 à Yorba Linda, Californie, États-Unis) est un lanceur de relève gaucher des Indians de Cleveland de la Ligue majeure de baseball.

Il a fait partie de l'équipe des Cardinals de Saint-Louis championne de la Série mondiale 2011.

Carrière[modifier | modifier le code]

Blue Jays de Toronto[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Servite High School de Anaheim (Californie), Marc Rzepczynski suit des études supérieures à l'Université de Californie à Riverside où il porte les couleurs des Highlanders de 2004 à 2007.

Il est drafté le 7 juin 2007 par les Blue Jays de Toronto au cinquième tour de sélection[1]. Il signe son premier contrat professionnel le 16 juin 2007.

Baseball America le classe en 2009 parmi les meilleurs joueurs d'avenir des Blue Jays et l'un des lanceurs gauchers les plus prometteurs du baseball[2].

Il débute dans les majeures le 7 juillet 2009 avec Toronto. Il amorce 11 rencontres à sa première année, remportant deux victoires contre quatre défaites et affichant une moyenne de points mérités de 3,67 avec 60 retraits sur des prises en 61 manches et un tiers lancées.

Rzepczynski apparaît dans 14 parties des Blue Jays durant la saison 2010, dont 12 comme lanceur partant. Le gaucher remporte quatre décisions et encaisse quatre défaites.

Cardinals de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Rzepczynski en 2012 avec Saint-Louis.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2011, les Blue Jays échangent aux Cardinals de Saint-Louis les lanceurs Rzepczynski, Edwin Jackson et Octavio Dotel ainsi que le voltigeur Corey Patterson, en retour du voltigeur Colby Rasmus et des lanceurs Trever Miller, Brian Tallet et P. J. Walters[3].

En séries éliminatoires, il est malmené par les Phillies de Philadelphie en Série de divisions alors qu'il leur accorde trois points en seulement une manche lancée au total, le tout en trois sorties en relève. Il se reprend cependant en Série de championnat : il est envoyé au monticule à cinq reprises, pour un total de quatre manches et deux tiers lancées. Avec seulement un point alloué aux Brewers de Milwaukee, sa moyenne de points mérités pour la finale de la Ligue nationale n'est que de 1,93 et il est le lanceur gagnant de la sixième et dernière rencontre, dans laquelle les Cards éliminent leurs adversaires et passent en Série mondiale. Rzepczynski blanchit ensuite les Rangers du Texas en quatre sorties en relève dans la Série mondiale 2011 et savoure le titre avec ses coéquipiers des Cardinals.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, Rzepczynski est utilisé dans 70 parties et lance 46 manches et deux tiers. Sa moyenne s'élève à 4,24 avec une victoire et trois défaites. Il blanchit Atlanta et Washington en éliminatoires avant d'accorder un point en une manche et un tiers lancée contre San Francisco en Série de championnat 2012.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Il éprouve des difficultés en 2013 avec 9 points mérités alloués en 10 manches et un tiers lancées pour les Cards, ce qui lui donne une moyenne de 7,84.

Indians de Cleveland[modifier | modifier le code]

Le 30 juillet 2013, Saint-Louis échange Rzepczynski aux Indians de Cleveland contre le joueur de deuxième but Juan Herrera[4].

Personnel[modifier | modifier le code]

Marc Rzepczynski est surnommé « Scrabble[4],[5] » ou « Alphabet Soup » en raison de l'orthographe de son nom de famille[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[7]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2009 Toronto 11 11 0 0 2 4 0 61.1 60 3,67
2010 Toronto 14 12 0 0 4 4 0 63.2 57 4,95
Totaux 25 23 0 0 6 8 0 125.0 117 4,32

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 5th Round of the 2007 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  2. (en) Marc Rzepczynski: Unpronounceable Name, Great Prospect, Nathaniel Stoltz, Bleacher Report, 2 juillet 2009.
  3. (en) Jackson to Cards, Rasmus to Jays in big swap, Joey Nowak / MLB.com, 27 juillet 2011.
  4. a et b (en) Tribe accomplishes goal with Rzepczynski, Jordan Bastian / MLB.com, 31 juillet 2013.
  5. (en) Marc Rzepczynski's nickname is positively scrabulous, 'Duk, Yahoo! Sports, 1er avril 2010.
  6. (en) Weirdest names in Canadian sports, Daniel Nugent-Bowman, MSN Canada, 25 septembre 2010.
  7. (en) Statistiques de Marc Rzepczynski en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]