Marc Messier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mark Messier.

Marc Messier

Naissance 16 août 1947
Granby, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Profession Acteur
Scénariste
Films notables Lance et compte
Le Grand Départ
Grande Ourse : La Clé des possibles
Séries notables Les Boys
La Petite Vie
Lance et compte
Site internet Agence Goodwin

Marc Messier, né le 16 août 1947 à Granby au Québec, est un acteur et scénariste québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Messier étudie l'interprétation au Cégep de Saint-Hyacinthe. Il commence sa carrière en jouant des petits rôles notamment dans Cyrano de Bergerac.

En 1979, Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier créent la pièce humoristique Broue, une série de sketches écrits par sept auteurs (dont les trois acteurs) et se déroulant dans une taverne. D'abord présentée au Théâtre des Voyagements, salle pouvant accueillir 80 spectateurs, le spectacle connaît un accueil initial chaleureux. Au fil des années, le trio rejoue régulièrement la pièce qui finit par devenir le plus grand succès de l'histoire théâtrale québécoise. Succès concrétisé en 2006 lorsque les acteurs reçoivent le record Guinness pour la pièce de théâtre ayant eu le plus grand nombre de représentations données par la même distribution.

En 1986, Marc Messier commence à jouer le rôle de Marc Gagnon dans la télésérie Lance et compte. Écrite par le journaliste sportif Réjean Tremblay et réalisée par le cinéaste Jean-Claude Lord, cette série se déroulant dans le monde du hockey professionnel connaît un grand succès d'auditoire et fait l'objet de plusieurs suites. Elle vaut à Marc Messier de recevoir un prix Gémeau en 1988 et un second en 1989.

Entre 1993 et 1995, Messier interprète Réjean Pinard, un personnage de menteur pathologique, dans la télésérie La Petite Vie, une comédie déjantée conçue par Claude Meunier, un des coauteurs de Broue. Classique de la télévision québécoise, cette série obtient des cotes d'écoute record.

En 1995, Messier interprète le rôle principal du film Le Sphinx, une comédie dramatique qu'il coécrit avec le réalisateur Louis Saia (autre coauteur de Broue). En 1997, il tient le rôle d'un financier corrompu dans la série policière à succès Omertà II. La même année, il joue dans le film Les Boys, une comédie de Louis Saia qui connaît une popularité appréciable malgré des critiques moyennes. Messier participe également aux trois autres films de la série ainsi qu'à l'émission de télévision qui en résulte.

En 1999, il rencontre Lyne Ste-Marie, qui deviendra sa conjointe actuelle et la mère de 2 de ses 3 enfants.

En 2002, il joue dans la comédie policière Les Dangereux, encore sous la direction de Louis Saia. Le succès n'est pas au rendez-vous et le film est un échec critique et commercial. En 2004, il tient le rôle de Louis-Bernard Lapointe, un journaliste sur le retour, dans la télésérie fantastique Grande Ourse et sa suite L'Héritière de Grande Ourse. Les deux séries bénéficient d'un accueil critique et public favorables et décrochent 20 prix Gémeaux.

En novembre 2010, le Cégep de Saint-Hyacinthe souligne sa carrière fructueuse en lui décernant un diplôme honorifique. Lors de son allocution, Monsieur Messier souligne aux nouveaux finissants l'importance de la rigueur et du travail bien fait mais aussi l'importance de l'humour dans nos vies de tous les jours. Faire son travail avec sérieux sans se prendre au sérieux.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses et Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Phrases marquantes[modifier | modifier le code]

  • «The mental… Le mental… Mental toughness… La dureté du mental.»

Phrase tirée du film Les Boys dans lequel il joue le rôle de Bob.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]