Marc Crépon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Crépon au Salon du livre de Paris en mars 2010

Marc Crépon est né à Decize le 30 mars 1962. Philosophe et traducteur, il est directeur de recherche au CNRS et, depuis le 1er juillet 2011, directeur du département de philosophie de l'École normale supérieure. Son travail se concentre sur la question des langues et des communautés dans les philosophies française et allemande, notamment celles de Nietzsche, de Franz Rosenzweig et de Jacques Derrida.

Marc Crépon est l'un des membres fondateurs de l'association Ars Industrialis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Notices d’autorité : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de France • Système universitaire de documentation
  • Les Géographies de l’esprit, Paris, Payot, 1996
  • Le Malin génie des langues, Paris, Vrin, 2000
  • Les Promesses du langage : Benjamin, Rosenzweig, Heidegger, Paris, Vrin, 2001
  • L’Imposture du choc des civilisations, Nantes, éditions pleins feux, 2002
  • Nietzsche : L’art et la politique de l’avenir, Paris, PUF, 2003
  • La Philosophie au risque de la promesse (recueil, en collaboration avec Marc de Launay), Paris, Bayard, 212 p.
  • Terreur et poésie, Paris, Galilée, 2004, 150 p.
  • Langues sans demeure, Paris, Galilée, 2005
  • Altérités de l’Europe, Paris, Galilée, 2006, 207 p.
  • De la démocratie participative : fondements et limites, avec Bernard Stiegler, Editions Mille et une nuits, 2007
  • Derrida, la tradition de la philosophie (recueil, avec Frédéric Worms) Galilée, 2008, 218 p.
  • Vivre avec la pensée de la mort et la mémoire des guerres, Paris, collection « Le Bel Aujourd'hui », Éditions Hermann, 2008
  • La Guerre des civilisations, Paris, Galilée, 2010

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]