Marc Camoletti (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marc Camoletti.

Marc Camoletti

Activités dramaturge
Naissance
Genève(Suisse)
Décès (à 79 ans)
Deauville (France)
Langue d'écriture française

Marc Camoletti, né à Genève le et mort à Deauville le , est un metteur en scène et un dramaturge français, connu pour ses vaudevilles.

Il a écrit Boeing-boeing qui est la pièce française la plus jouée dans le monde. Elle a atteint un record de plus de 10 000 représentations mondiales. Il a également écrit plus de 40 pièces qui ont été traduites en 18 langues et ont été jouées professionnellement dans 55 pays. Ses pièces ont été adaptées 14 fois pour le cinéma et la télévision.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Camoletti vient d’une famille d’architectes de renom. Son grand-père paternel, qui partage son nom, était un architecte français important. Il a dessiné un lieu de concert en l’honneur de la Reine Victoria, ainsi que le Musée d'Art et d'Histoire et l’Hôtel des Postes du Mont-Blanc à Genève. Les cousins de Marc Camoletti étaient architectes. Ainsi, Camoletti a étudié l’architecture avant de réorienter sa carrière vers l’écriture. Son épouse, Germaine Camoletti (1924-1994), est également une figure connue dans le monde du théâtre puisqu’elle était la co-directrice du Théâtre Michel à partir du début des années soixante-dix. Camoletti est mort à Deauville le 18 juillet 2003, à l’âge de 79 ans. Il est enterré dans le cimetière de Montmartre. Son fils, Jean-Christophe Camoletti, a repris le flambeau du Théâtre Michel à partir de 2003. Secondé par son épouse Ariane, il veille à perpétuer cet esprit du Vaudeville propre au lieu.

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Originalement, Camoletti a étudié l'architecture et la peinture avant de devenir auteur dramatique. Quand il s’est installé à Paris dans les années 1950, il a commencé à travailler dans le théâtre. En 1955, il a dirigé la pièce de théâtre Isabelle et le Pélican. En 1958, il a écrit sa première pièce, La Bonne Anna. Cette pièce a été produite au Théâtre des Capucines par une société affiliée à sa femme. La Bonne Anna a introduit le style de Camoletti, souvent appelé «théâtre de boulevard», qui contient des thèmes comme le sexe et la comédie. La pièce a été jouée plus de 1300 fois.

Milieu et fin de carrière[modifier | modifier le code]

A partir de 1972, Marc et Germaine Camoletti ont investi le Théâtre Michel. Le couple lui a apporté un nouveau souffle comique. Les pièces écrites par Marc Camoletti connaissent d’incroyables records de longévité : 2000 représentations pour Duos sur Canapé, 1700 pour On dînera au lit!, et enfin 18 000 représentations à travers le monde, dont plus de 7000 à Paris pour le célébrissime Boeing-Boeing. Créé en décembre 1960 à la Comédie Caumartin, dans le neuvième arrondissement de Paris, Boeing-Boeing est une pièce en trois actes qui s’articule autour du personnage de Robert. Celui-ci est un journaliste qui entretient des liaisons parallèles avec trois hôtesses de l’air qui ignorent chacune l’existence des deux autres. Robert fait de son mieux pour voir toutes les trois femmes régulièrement tout en évitant qu’elles se rencontrent, jusqu’au jour où son secret est menacé. Boeing-Boeing est un véritable triomphe pour Marc Camoletti; elle compte plus de 10 000 représentations à travers le monde. En Angleterre, la comédie est donnée à 2000 reprises, notamment sur les planches de l’Apollo Theatre et du Duchess Theatre de Londres. Plusieurs des pièces de Camoletti ont été jouées au Théatre Michel. Camoletti y a produit et souvent réalisé ses piéces, à commencer par Duos sur canapé en 1974, Bon Anniversaire en 1976, On dînera au lit en 1980, et Le Bluffeur en 1984. Camoletti a continué à écrire, produire, et réaliser au Thèâtre Michel pendant les années 1980 et 1990.

Style d’écriture[modifier | modifier le code]

Les pièces de Camoletti mettent souvent en scène des complications amoureuses. Les personnages trompent leurs époux en gardant des amants et des maîtresses. “Interprète de mes pièces, j’ai réalisé comme l’effet dépendant de l’exactitude de la phrase”. Ses œuvres se caractérisent comme du «théatre de boulevard». « Pour l’écrivain, il y a la peur de la page blanche; pour Marc Camoletti, il y a celle du paquet de trois kilos de papier dont il sait par expérience avoir besoin de noircir pour édifier chacune de ses machines à faire rire.»

Prix/Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1991, Boeing-Boeing a été inscrit dans Le livre Guinness des records comme la pièce française la plus jouée dans le monde entier. Encore joué aujourd’hui, le vaudeville Boeing-Boeing continue à attirer un grand public et apporter même son lot de récompenses. Le 15 juin 2008, une version montée par le metteur en scène britannique Matthew Warchus a reçu deux Tony Awards, celui de la Meilleure Reprise et celui du Meilleur Acteur Principal pour Mark Rylance. En 2012, son pièce Pyjamas pour six est devenu une nouvelle production Broadway celebré, intitulé “Don’t Dress for Dinner.”

Camoletti était un associé de la Société Nationale des beaux Arts à Geneve.

Il aurait été fait Chevalier de la Légion d’Honneur selon plusieurs sources, mais cette information n’est pas confirmée par le site des Archives Nationales.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Œuvres notables[modifier | modifier le code]

Metteur en scène

Film[modifier | modifier le code]

Réalisateur et scénariste

Notes et références[modifier | modifier le code]

http://blog.roundabouttheatre.org/?p=6517
http://www.imdb.com/title/tt0218168/
http://www.premiere.fr/Star/Marc-CAMOLETTI-395732
Mignon, Paul-Louis, "Le théâtre de A jusqu'à Z: Marc Camoletti”, L'avant- scène du théâtre (1964).