Marc Arcis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arcis.

Marc Arcis, né en 1652 ou 1655 à Mouzens et mort à Toulouse le 26 octobre 1739, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'élève du peintre Antoine Rivalz, et probablement du sculpteur Gervais Drouet[1]. De 1674 à 1677 il réalise certains bustes de la galerie des Illustres à Toulouse, ceux de Louis XIV, du poète Pèire Godolin, de Marcus Antonius Primus et d'un inconnu[2]. Il part ensuite pour Paris où il séjourne pendant dix ans tout en continuant à honorer des commandes pour ses clients toulousains. À partir de 1690 il partage ses travaux entre Paris et Toulouse.

À Paris, il participe à la décoration intérieure de l'église de la Sorbonne et exécute quelques travaux à Versailles. Il est reçu à l'Académie en 1684 et devient sculpteur du roi.

Après 1698, il s'installe définitivement à Toulouse où il décore plusieurs chapelles. Entre 1718 et 1739 il dirige les aménagements du chœur de la basilique Saint-Sernin et du retable du maître-autel de la cathédrale Saint-Etienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrienne Sartre, La sculpture française dans la première moitié du XVIIIe siècle, mémoires de la Société archéologique du Midi de la France tome 61, 2001
  2. Musée des Augustins, Quelques maîtres de la sculpture à Toulouse - Marc Arcis (1652-1739)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Marc Arcis sur Wikiphidias

Sur les autres projets Wikimedia :