Maradik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Maradik
Марадик
Vue générale de Maradik
Vue générale de Maradik
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Syrmie
District Syrmie (Srem)
Municipalité Inđija
Maire
Mandat
Dimitrije Tatić
2012-2016
Code postal 22 327
Démographie
Gentilé Maradičani
Population 2 095 hab. (2011)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 08″ N 19° 59′ 33″ E / 45.1022, 19.992545° 06′ 08″ Nord 19° 59′ 33″ Est / 45.1022, 19.9925  
Altitude 165 m
Superficie 3 180 ha = 31,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Maradik

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Maradik

Maradik (en serbe cyrillique : Марадик ; en hongrois Maradék) est une localité de Serbie située dans la province autonome de Voïvodine. Elle fait partie de la municipalité d'Inđija dans le district de Syrmie (Srem). Au recensement de 2011, elle comptait 2 095 habitants[1].

Maradik, officiellement classé parmi les villages de Serbie, est une communauté locale, c'est-à-dire une subdivision administrative, de la municipalité d'Inđija[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de Maradik dans la municipalité d'Inđija

Maradik se trouve dans la région de Syrmie, au pied du massif de la Fruška gora. Le lac de Šelovrenac est situé près du village.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de Maradik, les archéologues ont mis au jour des vestiges remontant au Néolithique, à l'âge du cuivre et à l'âge du bronze, ainsi que les restes d'un village romain habité du Ier au IIIe siècle. Le village actuel est mentionné pour la première fois en 1498[3].

Sur le territoire du village se trouve un tumulus inscrit sur la liste des sites archéologiques protégés de la République de Serbie[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
2 597 2 766 2 651 2 350 2 255 2 120 2 298[5] 2 095[1]


Évolution de la population

Données de 2002[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 36,9 ans pour les hommes et 41,2 ans pour les femmes[6].

Répartition de la population par nationalités (2002)

En 2002, les Serbes représentaient 60,6 % de la population et les Hongrois 24 % ; le village abritait notamment une minorité de Croates (4,5 %)[7].

Données de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, l'âge moyen de la population était de 41,7 ans, 40 ans pour les hommes et 43,5 ans pour les femmes[8].

Économie[modifier | modifier le code]

La plupart des habitants (environ 80 %) travaillent dans le secteur de l'agriculture, notamment la production des fruits et la viticulture[3]. L'apiculture est également présente dans le secteur ; cette activité est encadrée par l'association Pčelarstvo Maradik[9].

Vie locale[modifier | modifier le code]

Le village abrite une école élémentaire (en serbe : osnovna škola), l'école Branko Radičević, dont l'origine remonte à 1826, quand fut ouverte dans le village la première école en langue serbe[10].

Maradik dispose d'un centre médical, qui dépend de la Maison de la santé d'Inđija (en serbe : Dom zdravlja Inđija)[11].

Tourisme[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Sava de Maradik

Une maison située dans le village et vieille de plus de 150 ans a été restaurée ; elle propose aux touristes la reconstitution de la vie traditionnelle des habitants de la région, avec toutes les installations de l'époque, chambre à coucher, cuisine, cave, cellier, écurie et autres[12] ; on y peut y découvrir les plats de la région[3]. Le centre de vacances de Maradik a été créé en 2008 ; il englobe notamment le lac de Šelovrenac, où l'on peut pratiquer la pêche sportive ; il dispose aussi d'un petit restaurant avec vue sur le lac ; on peut y pratiquer le volley-ball, le beach-volley et le football[13].

À Maradik se trouve une église classée, l'église Saint-Sava, qui date de la seconde moitié du XVIIIe siècle[14] ; construite dans un style baroque, l'église Saint-Sava abrite une iconostase peinte par Teodor Ilić Češljar, l'un des peintres baroques les plus célèbres de son temps[3]. Ces deux églises sont inscrites sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie. Le village abrite également une église calviniste et une église catholique dédiée à sainte Anne qui dépend du diocèse de Syrmie[15].

L'église calviniste de Maradik

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) « Mesne zajednice », sur http://irig.rs, Site de la municipalité d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  3. a, b, c et d (sr) « Maradik », sur http://www.indjija-tourism.com, Site de l'Office du tourisme d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  4. (sr)[xls] « Liste des sites archéologiques de Serbie par n° d'identifiant », sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 18 janvier 2013)
  5. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  6. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  7. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  8. a et b (sr)(en)[PDF] « Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités », sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 6 avril 2013)
  9. (sr) « Pčelarstvo Maradik » (consulté le 18 janvier 2013)
  10. (sr) « Osnovna škola Branko Radičević », sur http://www.skolarac.net (consulté le 18 janvier 2013)
  11. (sr) « Ambulanta Maradik », sur http://dzindjija.rs, Site de la Maison de la santé d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  12. (sr) « Etno kuća u Maradiku », sur http://www.indjija-tourism.com, Site de l'Office du tourisme d'Inđija (consulté le 18 janvier 2013)
  13. (en) « Maradik Holiday Resort », sur http://www.mkgroup.rs, Site du MK group (consulté le 18 janvier 2013)
  14. (sr) « Srpska Pravoslavna crkva Sv. Save, Maradik », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 18 janvier 2013)
  15. (sr) « Župe », sur http://www.srijembiskupija.rs, Site du diocèse de Syrmie (consulté le 18 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]