Maradi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maradi
Maradi :Une rue de Maradi
Maradi :Une rue de Maradi
Administration
Pays Drapeau du Niger Niger
Région Maradi
Département Madarounfa
Démographie
Population 206 414 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 13° 29′ 30″ N 7° 05′ 47″ E / 13.4917, 7.096413° 29′ 30″ Nord 7° 05′ 47″ Est / 13.4917, 7.0964  
Altitude 355 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Niger

Voir sur la carte Niger administrative
City locator 12.svg
Maradi

Chef lieu de département et située dans le sud du Niger, Maradi est la troisième plus grande ville du pays. L´ethnie dominante dans la ville est haoussa, en mélange avec des individus touaregs et peuls. La ville accueillait 206 414 habitants en 2011.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Avec près de 38.500 km², le département de Maradi se situe à la limite sud de la République du Niger, à mi-chemin entre le fleuve Niger et le lac Tchad. La ville de Maradi est à environ 540 km à l'est de Niamey, la capitale du pays1, sur la route principale Nationale 1 qui relie Niamey à Zinder. Lieu d´intersection de plusieurs routes, dont celle qui permet de rejoindre les villes de Katsina et Kano au Nigeria tout proche.

Relief et environnement[modifier | modifier le code]

La ville de Maradi se situe à 370 m d’altitude. Le relief de la région est plat, avec un réseau hydrographique non fonctionnel, à l´exception du Goulbi N´Kaba et de quelques-uns de ces affluents qui présentent un écoulement hydrique éphémère pendant la saison des pluies, entre les mois de juillet et septembre.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la région est tropical sec, semi-aride ou sahélien, avec une longue saison sèche et une courte saison des pluies. Les pluies annuelles atteignent 650 mm au sud et diminuent vers la limite nord du département où elles sont de l´ordre de 200 mm. Les données pluviométriques existent depuis 1932 ; elles présentent une grande variabilité interannnuelle[1].

Les températures moyennes sont particulièrement élevées (maximum des moyennes mensuelles en mai avec 32,7° C et minimum des moyennes mensuelles en janvier avec 23,5° C) Les températures minimales moyennes sont supérieures à 18° C pendant les mois les plus froids de décembre à janvier. Le régime thermique est tributaire du double passage du soleil au zénith et le double maximum des températures correspond aux équinoxes. L´amplitude thermique diurne est supérieure à l´amplitude annuelle. Le rythme photopériodique est quotidien et non saisonnier.

De mai à septembre, les vents dominants viennent du secteur Sud-Ouest, situés entre 240 et 210 degrés. En provenance de l´Océan Atlantique et chargés d´humidité, ils déterminent la saison pluvieuse. De novembre à mars, le vent dominant est du secteur Nord-Est dans une direction assez constante de 60 degrés. Provenant du Sahara (Tibesti - Bilma), l’Harmattan est un vent très desséchant, parfois associé aux tempêtes de sable.

Le climat à Maradi
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 13 15,6 19,8 24 25,7 25 23,2 22,2 22,5 20,5 16,5 13,5 20,1
Température maximale moyenne (°C) 30,2 33,6 37 40 39,7 37 33,2 31,7 33,8 36,3 33,9 31,7 34,8
Précipitations (mm) 0 0 0 4 19 64 149 175 75 7 0 0 492,4
Source : Météo-France
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
30,2
13
0
 
 
 
33,6
15,6
0
 
 
 
37
19,8
0
 
 
 
40
24
4
 
 
 
39,7
25,7
19
 
 
 
37
25
64
 
 
 
33,2
23,2
149
 
 
 
31,7
22,2
175
 
 
 
33,8
22,5
75
 
 
 
36,3
20,5
7
 
 
 
33,9
16,5
0
 
 
 
31,7
13,5
0
Moyennes : • Temp. maxi et mini °CPrécipitation mm

Population[modifier | modifier le code]

La ville comptait 206 414 habitants en 2011[2],[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Transport et communication[modifier | modifier le code]

La ville de Maradi possède un aéroport, code IATA MFQ.

Elle se trouve sur la route nationale N1, le grand axe ouest-est Niamey-Dosso-Maradi-Zinder-Diffa-N'Guigmi.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'État de Katsina de Maradi est fondé en 1807 par les rois Haoussas expulsés de l'État de Katsina du Nigeria par le djihad des Peuls. Mais ce sultanat ne représente pas la seule puissance de la région, il y a également les nobles du Gobir.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]