María Pita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de María Pita sur la place du même nom, à La Corogne

María Mayor Fernández de la Cámara Pita surnommée María Pita, la "Jeanne d'Arc" de la Galice (probablement née à La Corogne avant 1560 et décédée à Cambre en 1643) est une héroïne qui en 1589 sauva la cité de La Corogne au terme d'une fameuse bataille contre les troupes du corsaire Francis Drake de la marine anglaise. Elle redonna le courage aux défenseurs en tuant d'une pique le porte-drapeau anglais et en s'emparant du drapeau. Sacrée héroïne de la cité, elle obtient du roi Philippe II d'Espagne une rente à vie.

D'un caractère volontaire et intransigeant, elle symbolise des idées féministes et la lutte pour une plus grande liberté pour les femmes en Espagne[1]. Elle se maria et fut veuve quatre fois mais dut renoncer à un cinquième mariage à cause d'une clause sur le testament de son quatrième époux qui lui avait laissé une importante fortune. Elle vécut jusqu'à l'âge, rare à l'époque, de 89 ans.

Une statue de cette héroïne trône au centre de la place Mayor en face de la mairie de La Corogne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]