María Luisa Bombal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
María Luisa Bombal

María Luisa Bombal est une écrivaine chilienne, née le 8 juin 1910 à Viña del Mar (Chili), morte le 6 mai 1980.

Elle fut élevée en France à Notre-Dame de l'Assomption.

Son premier roman, la Maison du Brouillard fut écrit en 1934. Elle vivait alors dans un petit appartement de Buenos Aires, avec un jeune poète inconnu à l'époque, Pablo Neruda, et son épouse.

Elle écrivit son second roman, la femme au linceul, . Dès lors, elle fut considérée comme l'un des écrivains les plus novateurs de l'Amérique latine. De 1937 à 1940 elle écrivit des scénarios pour la compagnie argentine Sonofilm et des nouvelles.

Et c'est lors d'un séjour aux États-Unis, en 1940 qu'elle rencontra et épousa le comte Fal de Saint Phalle. Elle résida aux E.U pendant 30 ans. Elle ne retourna au Chili qu'après la mort de son mari, en 1970.

En 1977 l'Académie des Arts et Lettres lui remit son grand prix pour son roman « Historia de Maria Griselda ».

Œuvres éditées en français[modifier | modifier le code]

  • La maison du brouillard, Gallimard. 1955
  • La femme au linceul, Gallimard. 1956
  • Les îles nouvelles, Christian Bourgois. 1984