María Eugenia Vaz Ferreira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

María Eugenia Vaz Ferreira

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de María Eugenia Vaz Ferreira

Nom de naissance María Eugenia Vaz Ferreira
Activités Femme de lettres, poétesse, professeur
Naissance 13 juillet 1875
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Décès 20 mai 1924 (à 48 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Langue d'écriture Espagnol
Genres Poésie

María Eugenia Vaz Ferreira (née à Montevideo le 13 juillet 1875, morte à Montevideo le 20 mai 1924) est une femme de lettres uruguayenne, sœur du philosophe Carlos Vaz Ferreira (1872–1958).

Son œuvre écrite contient des éléments de la passion, la mort, l'espérance et l'amour et les mystères de l'existence[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La isla de los cánticos, 1925.
  • La otra isla de los cánticos, Impresora Uruguaya, Montevideo, 1959.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Parra del Riego, Juan. Antología de Poetisas Americanas, Montevideo, 1923, pages 7-25.

Liens externes[modifier | modifier le code]