Manx (chat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manx.
Manx
Manx stumpy (queue courte) tricolore.
Manx stumpy (queue courte) tricolore.

Espèce Chat (Felis silvestris catus)
Région d’origine
Région Drapeau de l’Île de Man Île de Man
Caractéristiques
Silhouette Type cobby
Poil Court, dense avec un sous-poil épais
Robe Toutes
Tête Ronde, avec un nez incurvé
Yeux Ronds, grands, écartés. La couleur est assortie à la robe
Oreilles Taille moyenne à petite, écartées
Queue Absente
Standards

Le Manx est une race de chat originaire de l'Île de Man (Îles Britanniques). Ce chat est caractérisé par son absence de queue.

Légende[modifier | modifier le code]

Selon la légende, le chat Manx a été le dernier animal à monter sur l'Arche de Noé mais au moment où il embarqua, la porte du bateau se referma sur la queue du chat qui fut sectionnée.

Origines[modifier | modifier le code]

Le chat Manx (kayt Manninagh ou stubbin en mannois), aussi appelé chat de l'île de Man, est originaire, comme son nom l'indique, de l'île britannique de Man.

La mutation du gène, cause de l'absence de queue et donc de la rareté de cette race, s'est développée sur l'île à cause de l'isolement des chats et de la trop forte consanguinité.

Le folklore anglais attribue ce caractère à la pingrerie des habitants de l'île, qui auraient, lors d'un lointain hiver très rigoureux, coupé la queue de tous les chats pour économiser le bois de chauffage. En effet, la porte de la maison se refermerait ainsi plus vite sur les chats, ce qui éviterait que la chaleur ne s'échappe dehors.


Standards[modifier | modifier le code]

Le Manx est un chat de taille moyenne à grande et au corps musclé, compact, puissant mais tout en rondeur. L'ossature et la musculature sont fortes, le dos droit. Les pattes sont de taille moyenne à courte, là aussi avec une bonne ossature et musculature. Les pattes postérieures sont légèrement plus hautes que les antérieures et les pieds ronds et fermes.

La principale caractéristique du Manx est sa queue ... ou plutôt son absence de queue (causée par une mutation du gène M.) On distingue plusieurs types de longueurs de queue :

Femelle rumpy (sans queue)
  • Rumpy : absence totale de queue.
  • Rumpy riser : la queue est réduite à une excroissance de cartilage, 1 à 3 vertèbres sacrales, au bout de la colonne vertébrale. Ce nom vient du fait que le moignon est visible uniquement quand le chat tente de le lever (en anglais « lever » se dit to rise).
  • Stumpy : la queue ne mesure que quelques centimètres et est composée de 1 à 3 vertèbres caudales.
  • Longy : certains chats de race Manx peuvent avoir une queue de longueur pratiquement normale, mais elle peut être tordue et n'est pas acceptée en championnat.

On peut trouver dans une même portée Manx des chatons ayant des longueurs de queue différentes. On ne rencontre généralement en concours que des Manx rumpy.

La tête est large et arrondie avec des pommettes saillantes et un nez court, large et bien incurvé. Les yeux sont grands, bien ouverts et ronds d'une couleur accordée à la robe. Les oreilles, de taille moyenne à petite, sont larges à la base avec le bout arrondi et sont placées bien espacées sur le crâne.

La fourrure est courte, dense et avec un sous-poil épais. Toutes les couleurs et robes sont acceptées pour cette race.

Les croisements sont autorisés avec le Cymric, le British Longhair et le British Shorthair, toutefois les Manx rumpy, rumpy riser et stumpy ne peuvent être croisés qu'avec des Manx ou des Cymric longy.

Manx stumpy blanche

Génétique[modifier | modifier le code]

L'élevage du Manx est délicat, d'une part parce qu'une chatte donne naissance à peu de chatons et d'autre part par l'aspect génétique. En effet, un Manx homozygote (porteur des deux gènes responsable de l'absence de queue) n'est pas viable puisque la moelle épinière ne se développe pas complètement. Tous ces chatons meurent dans l'utérus et ceux qui naissent sont donc forcément hétérozygote. On ne peut pas non plus accoupler deux Manx rumpy car il est possible de faire apparaître un gène létal. Il est donc conseillé de les accoupler avec des British Shorthair ou Longhair pour éviter le problème, mais dans ce cas, tous les chatons de la portée ne naitront pas Manx.

Des recherches génétiques menées par l'université de Californie à Davis a rapporté la présence à très faible fréquence de l'allèle récessif responsable du gantage blanc du sacré de Birmanie chez le manx. Cette particularité n'est évidemment pas recherchée par les éleveurs. Un test génétique spécifique existe afin de détecter le gène de gantage birman[1].

Caractère[modifier | modifier le code]

Le Manx est décrit comme un chat facile à vivre, qui s'adapte bien aux changements, est affectueux avec son propriétaire. Ce serait un chat robuste et bon chasseur. Ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont fonctions de l'histoire de chaque chat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]