Manute Bol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bol.
Manute Bol Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Soudan
Naissance
Date de décès (à 47 ans)
Taille 2,31 m (7 7)
Situation en club
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
1984-1985 Bridgeport University
Draft NBA
Année 1985
Position 31e
Franchise Bullets de Washington
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1993-1994
1993-1994
1994-1995
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Heat de Miami
Bullets de Washington
76ers de Philadelphie
Warriors de Golden State
3,7
3,1
2,3
3,9
1,9
1,9
1,5
2,2
0,3
0,0
1,5
3,0

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Funérailles de Manute Bol le 29 juin 2010.

Manute Bol est un joueur de basket-ball soudanais, né le probablement à Gogrial (actuel Soudan du Sud) et mort le [1] à Charlottesville aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bol arrive en NBA en 1985, devenant le premier Soudanais à y jouer. Il y joue pendant 10 ans, portant le maillot de quatre équipes différentes, parmi lesquelles les 76ers de Philadelphie et les Warriors du Golden State. Lors de son passage aux Bullets de Washington, il a pour coéquipier Tyrone Bogues, plus petit joueur de la ligue (1,59 m), alors que Bol lui-même est avec le roumain Gheorghe Mureșan l'un des deux plus grands joueurs de l'histoire de la NBA (ils mesurent tous les deux 2,31 m[2]).

Bol est un rempart défensif pour son équipe : il figure ainsi parmi les meilleurs contreurs de l'histoire de la NBA (quinzième rang après la fin de la saison 2011-2012[3]) derrière Hakeem Olajuwon et Dikembe Mutombo[2].

Il fut le meilleur contreur NBA en 1986 avec 5,0 contres par match[4] et en 1989 avec 4,3 contres par match[4]. Lors de ces deux saisons il fut également le joueur qui comptait le plus de contres sur l'ensemble de la saison avec respectivement 397 et 385 contres au total[5]. Il a également été élu dans la NBA All-Defensive Second Team en 1986[6].

Il a largement profité de sa notoriété pour faire connaître la situation de son pays alors en guerre civile[2].

La draft NBA 2004 marque l'arrivée de Luol Deng en NBA, second joueur soudanais de l'histoire de la ligue et originaire de la même tribu que Manute Bol (les Dinka), lequel l'a incité à jouer au basket lors d'une rencontre en Égypte en 1993.

Il meurt le 19 juin 2010 des suites de complications d'un syndrome de Stevens-Johnson, accompagné de complications rénales[7]. Il a été enterré le 4 juillet 2010 à Turalei, au Soudan du Sud, selon les rites Dinkas[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Belga, « Basket - Décès du géant soudanais Manute Bol à 47 ans », sur sportmagazine.rnews.be,‎ 19 juin 2010 (consulté le 28 décembre 2010)
  2. a, b, c et d « Basket - Adieu au géant Bol », L'Équipe Mag, no 1460,‎ 10 juillet 2010, p. 117
  3. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Blocks », sur basketball-reference.com (consulté le 26 mai 2012)
  4. a et b (en) « NBA & ABA Yearly Leaders and Records for Blocks Per Game », sur basketball-reference.com (consulté le 26 mai 2012)
  5. (en) « NBA & ABA Yearly Leaders and Records for Blocks », sur basketball-reference.com (consulté le 26 mai 2012)
  6. (en) « NBA & ABA All-Defensive Teams », sur basketball-reference.com (consulté le 26 mai 2012)
  7. (en) « Manute Bol Hospitalized for Kidney Failure and Stevens-Johnson Syndrome », sur salient-news.com,‎ 26 mai 2010 (consulté le 26 mai 2012)