Manufacture de Nast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porcelaine française
Image illustrative de l'article Manufacture de Nast
Manufacture de Saint Cloud
bol en porcelaine tendre, 1700–1710

La manufacture de Nast est une manufacture de porcelaine dure fondée en 1806 à Paris par Jean Népomucène Hermann Nast, un émigré autrichien devenu français.

En 1783, Nast père, arrivé depuis peu de la région du Palatinat, fonde à Paris une fabrique artisanale de porcelaine. Avec le succès de sa production et l'aide de ses deux fils, il crée, en 1806, une grande manufacture située rue du Chemin-Vert dans le 11e arrondissement de Paris. On doit notamment à cette manufacture de nouvelles techniques d'application de l'or sur la porcelaine avec l'utilisation de la molette pour les décors en relief (brevet de 1810), et la mise au point de nouvelles couleurs. Parmi celles-ci, le vert de chrome pouvant supporter les températures extrêmes de cuisson, créé par Nast avec le chimiste Louis-Nicolas Vauquelin, qui venait de découvrir en 1797 l'élément chrome. La manufacture réalise ses porcelaines pour la haute société française, plusieurs cours d'Europe et créa également un des plus anciens service de porcelaine pour la Maison-Blanche en 1814[1].

Après la mort de Nast père en 1817, la manufacture demeure sous la houlette des fils Nast. Le roi, visitant l'exposition de 1819, leur accorde ses éloges - « Je vois avec plaisir le talent passer de père en fils, et je vous engage à le cultiver ». La manufacture parisienne sera cependant vendue en 1835.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Klapthor, Margaret Bown. White House China: 1789 to the Present. The Barra Foundation and Harry N. Abrams, 1999. (ISBN 0-8109-3993-2).