Manuel de Frascati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Publié par l'OCDE, le manuel de Frascati est une référence méthodologique internationale pour les études statistiques des activités de recherche et développement (R et D). Il standardise la façon dont les gouvernements recueillent l'information sur les investissements en recherche et développement (R et D). Ce Manuel traite exclusivement de la mesure des ressources humaines et financières consacrées à la recherche et au développement expérimental (R et D) souvent qualifiées « d’intrants » de la R et D [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce manuel est le résultat d'une conférence qui a eu lieu en 1963 à la Villa Falconieri, à Frascati, pour un Groupe d’Experts Nationaux des Indicateurs de la Science et de la Technologie (NESTI en anglais). Ce premier opus a depuis été réédité à plusieurs reprises jusqu'à atteindre sa sixième édition en 2002. Cette conférence a été réalisée à l'initiative de l'OCDE.

Initialement rédigé à des fins statistiques, il est aujourd'hui utilisé, en France, comme une référence dans la définition des activités éligibles au Crédit d'impôt recherche[2].

Depuis, d'autres écrits sont venus préciser différentes notions telles que le manuel d'Oslo (Innovation) ou encore le manuel de Canberra (Ressources Humaines).

La version actuelle du manuel a été éditée en 2002 par plusieurs équipes d'experts appartenant au GENIST, coordonnés par le secrétariat de l'OCDE.

Contenu du manuel[modifier | modifier le code]

Rôle du manuel[modifier | modifier le code]

Le rôle de ce manuel est de traiter de la mesure des ressources humaines et financières consacrées à la recherche et au développement expérimental, souvent qualifiés d'intrant de la R-D.

La collecte de statistiques au sujet des activités de R-D est rendue difficile par une problématique cruciale qui est la définition en elle-même de ce qui est de la R-D et de ce qui ne l'est pas. De plus, il était nécessaire d'avoir une définition unique et uniforme pour permettre : un point de référence.

Le rôle de ce manuel, tel qu'exposé dans le premier chapitre, est de définir précisément les contours de la R-D, qu'il s'agisse de recherche fondamentale, de recherche appliquée ou de développement expérimental.
Dans un second temps, l'OCDE nous propose via ce manuel différentes recommandations et principes directeurs applicables à la collecte et à l'analyse des données R-D attestées.
Enfin, cette dernière édition va plus loin en présentant différents exemples visant à interpréter et développer les principes proposés.

Traductions[modifier | modifier le code]

Ce manuel, initialement édité en anglais, a été traduit en français, slovaque, turc, lithuanien, portugais, brésilien, polonais, chinois et catalan. Les différentes éditions sont disponibles via le site internet de l'OCDE :

  • Manuel de Frascati 2002 - Espagnol[3] publié par Foundation for Science and Technology [4]
  • Manuel de Frascati 2002 - Portugais [5] publié par F.Iniciativas [6]
  • Manuel de Frascati 2002 - Slovaque[7] publié par le ministère de la recherche Slovaque
  • Manuel de Frascati 2002 - Turc[8] publié par The Scientific and Technical Research Council of Turkey [9]
  • Manuel de Frascati 2002 - Lithuanien[10] publié par le Ministère de l'éducation et des Sciences de Lithuanie.
  • Manuel de Frascati 2002 - Français[11] publié par l'OCDE
  • Manuel de Frascati 2002 - Chinois[12] publié par le ministère des sciences et technologies chinois [13]
  • Manuel de Frascati 2002 - Polonais[14] publié par le ministère des sciences et de l'enseignement supérieur polonais [15]
  • les versions en brésilien, euskara (basque) et en catalan sont disponibles auprès de F.Iniciativas [16]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]