Manuel de Portugal (1568-1638)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Manuel Prince de Portugal)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manuel de Portugal.
Don Manuel de Portugal
Prince héritier du Portugal
Prince héritier du Portugal

Conflits guerre de succession perdue contre le roi d'Espagne
Biographie
Dynastie Dynastie d'Aviz (branche de Beja)
Naissance 1568
à Tanger
Décès 22 juin 1638 (à 70 ans)
à Bruxelles
Père Antoine_Ier_de_Portugal
Mère Ana Barbosa
Conjoint 1- Emílie d'Orange-Nassau;
2- Luísa Osório
Enfants Maria Belgia de Portugal
Manuel de Portugal
Luis Guillaume de Portugal, Marquis de Trancoso
Mauricia Eleonor de Portugal
Emília Luisa de Portugal
Ana Louíse Frisia de Portugal
Juliana Catarina de Portugal
Sabina de Portugal

Don Emmanuel ou Don Manuel de Portugal ( 1568, Tanger - 22 juin 1638, Bruxelles), fils illégitime d'Antoine Ier de Portugal et d'Ana Barbosa. Prince héritier du Portugal pendant le bref règne contesté de son père.

De par l'acclamation de son père comme roi de Portugal le 24 juillet de 1580 à Santarem, Manuel porta le titre de prince héritier du Portugal. Après la défaite contre l'Espagne, il fut entraîné dans l'exil de son père en France.

Le 17 novembre 1597, à La Haye en Hollande, il épousa Émilie d'Orange-Nassau (1569-1629), fille de Guillaume le Taciturne, dont il eut 8 enfants. En 1625, il révoqua son mariage. Son épouse passa plusieurs années réfugiée avec ses filles en Suisse et notamment à Genève.

Le 3 avril 1630 il épousa Luísa Osório.

Manuel est mort à Bruxelles, en 1638, à l'âge de 70 ans.

Descendence[modifier | modifier le code]

d'Emílie d'Orange-Nassau:

  • Maria Belgia de Portugal (1599-1647) dont nombreuse descendance en Suisse
  • Manuel de Portugal
  • Luís Guillaume de Portugal, Marquis de Trancoso, descendance
  • Eleonor Maurícia ou Mauritiana, princesse de Portugal
  • Emília Luisa de Portugal
  • Ana Luís Frísia de Portugal
  • Juliana Catarina de Portugal
  • Sabina Delphica de Portugal

Sources[modifier | modifier le code]