Manuel Portela Valladares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Manuel Portela Valladares (né en 1868 à Pontevedra, en Galice, Espagne - mort en 1952 en exil à Bandol près de Marseille) est un homme politique espagnol libéral et d'idéologie centriste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Manuel Portela fut ministre sous le règne d'Alphonse XIII et président de gouvernement sous la Seconde République espagnole.

Il était membre du parti libéral, gouverneur civil de Barcelone en 1910 et 1923, et ministre de la Promotion en septembre 1923. Portela appartenait aussi à la franc-maçonnerie[1]. Après la révolution socialiste contre le gouvernement républicain en octobre 1934, Alejandro Lerroux le nomma ministre de l'intérieur en 1935. Plus tard après un second scandale financier en Espagne en décembre 1935 Niceto Alcalá Zamora forma un cabinet ministériel centriste que Manuel Portela Valladares dirigea, formant deux gouvernements avant les élections législatives du 16 février 1936 qui amenèrent le Front populaire au pouvoir. Mais ce ne fut qu'un gouvernement de transition car la Chambre du Parlement fut dissoute le 7 janvier 1936

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]