Manuel Osborne-Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manuel Osborne-Paradis Alpine skiing pictogram.svg
Manuel Osborne-Paradis.jpg
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 1999 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Canada Canadienne
Naissance 8 février 1984 (30 ans)
Lieu de naissance North Vancouver
Taille 183 cm
Poids de forme 94 kg
Club Whistler Mountain Ski Club
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 3 2 4
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Manuel Osborne-Paradis, né le 8 février 1984 à North Vancouver, est un skieur alpin canadien s'illustrant uniquement dans les disciplines de vitesse (descente et super-G). Au cours de sa carrière, il a pris part aux Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin où sa meilleure performance est une 13e place dans la descente, il également prit part à trois Championnats du monde où sa meilleure performance est une 9e place en descente en 2007, enfin il compte en Coupe du monde neuf podiums dont la victoire en super-G à Lake Louise en novembre 2009 et une deuxième place dans la même station canadienne en novembre 2006. Auparavant il fut médaillé d'argent aux Championnats du monde juniors en 2004 en super G.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au Canada, Manuel Osborne-Paradis apprend à skier dans la station de Whistler[1]. Il participe à sa première course FIS Race le 16 décembre 1999 lors d'un slalom géant à Panorama où il prend la 51e place puis la même année à la Coupe d'Amérique du Nord (antichambre de la Coupe du monde) le 29 février 2000 à Whistler avec un super G (43e). En 2002, il participe à ses premiers Championnats du monde juniors à Tarvisio, il prend la 42e place en descente et la 38e en super G. Il renouvelle cet évènement à Serre Chevalier l'année suivante où il rate le podium en descente pour trois centièmes (5e, épreuve remportée par Daniel Albrecht) et prend la 28e place en super G. En 2004, il participe à ses troisièmes Championnats du monde juniors à Maribor, il prend la 26e place en descente avant de remporter la médaille d'argent en super G, il termine avec la 35e place en géant et un abandon en slalom.

Lors de la saison 2005, il fait ses grands débuts en Coupe du monde lors de la descente de Chamonix où il rentre directement dans les points avec une 14e place le 8 janvier 2005, suit ensuite la descente de Wengen avec une 26e place. Il est alors sélectionné par l'équipe du Canada pour participer aux Championnats du monde 2005 de Bormio. En combiné, il prend la 17e place et troisième crefanadien derrière John Kucera (9e) et François Bourque (10e) (Erik Guay a abandonné dans cette épreuve). Deux jours plus tard, il dispute la descente où il prend la 19e place et deuxième canadien derrière Kucera (16e) mais devant Erik Guay (22e) et Jeff Hume.

En 2006, il axe sa saison à l'instar des autres skieurs sur les Jeux olympiques d'hiver de 2006 de Turin. Il intègre cette année-là le groupe du Canada de la descente et du super G de la Coupe du monde. Il rentre à plusieurs reprises dans les points (c'est-à-dire dans les 30 premiers d'une épreuve) avant l'évènement olympique dont une 12e place en descente à Val d'Isère (sa meilleure performance). Aux Jeux olympiques de 2006 disputés dans la station italienne de Sestrières, il dispute la descente qu'il termine à une 13e place et meilleur canadien devant Bourque (16e) et Kucera (27e). Inscrit au combiné olympique, il ne prendra cependant pas le départ.

Lors de la saison 2007, lors de sa première épreuve de la saison en Coupe du monde, il réussit à monter sur un podium lors de la descente de Lake Louise le 25 novembre 2006, il termine à 5 centièmes seulement du vainqueur Marco Büchel et est accompagné sur la troisième marche par Peter Fill. Ceci lance parfaitement sa saison et il peut prétendre à une victoire, il réalise plusieurs top-10 en descente au cours de la saison (5e à Val Gardena, 3e à Val d'Isère derrière Pierre-Emmanuel Dalcin et E. Guay et 7e à Garmisch-Partenkirchen). Ayant monté sur deux podiums, il termine la saison sur une 12e place au classement de la descente et 38e au général. Entre-temps, il participe à ses deuxièmes Championnats du monde, il y dispute uniquement la descente au cours de laquelle il prend la 9e place et troisième canadien derrière Jan Hudec (2e) et Erik Guay (4e), seul Kucera est derrière lui avec une 31e place.

Lors de la saison 2008, il s'affirme comme l'un des meilleurs descendeurs du circuit, il y collectionne les places d'honneurs dans le top-10 au cours de la saison (6e à Val Gardena, nouveau podium à Wengen avec une 3e place derrière Bode Miller et Didier Cuche, 5e à Chamonix puis 4e et 5e lors des deux descentes de Kvitfjell). Ces bonnes performances en descente lui permet en fin de saison d'occuper le 6e rang du classement de la descente.

En 2009, il manque son début de saison avant de se reprendre à Val Gardena avec son quatrième podium de sa carrière (toujours en descente) où il termine 3e derrière Michael Walchhofer et Miller. En janvier, il passe près d'un nouveau podium à Wengen avec une 5e place. Malgré des résultats en dents de scie en descente, il fait partie des prétendants aux médailles aux Championnats du monde 2009 à Val d'Isère qu'il dispute à un an des Jeux olympiques d'hiver de 2010 qui se dérouleront chez lui à Whistler.

Osborne-Paradis n'a pas pu prendre part aux Mondiaux 2011 à la suite d'une lourde chute lors d'une descente de Coupe du monde qui lui a causé de multiples blessures, notamment au niveau du genou[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Italie Turin 2006 Drapeau : Canada Vancouver 2010 Drapeau : Russie Sotchi 2014
Descente 13e 17e 25e
Super G 20e Ab. 24e
Combiné Ab. - -

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde élites
Épreuve / Édition Drapeau : Italie Bormio 2005 Drapeau : Suède Åre 2007 Drapeau : France Val d'Isère 2009 Drapeau : Autriche Schladming 2013
Descente 19e 9e Ab. 18e
Super G - - Ab. 16e
Combiné 17e - - -
Championnats du monde juniors
Épreuve / Édition Drapeau : Italie Tarvisio 2002 Drapeau : France France 2003 Drapeau : Slovénie Maribor 2004
Descente 42e 5e 26e
Slalom - - Ab.
Géant - - 35e
Super G 38e 28e Argent Argent

Coupe du Monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement au général : 16e en 2010.
  • 9 podiums en carrière dont 3 victoires.

Différents classements en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année/Classement Général Descente Slalom Géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2005 93e 36 37e 36 - - - - 50e 4 - -
2006 77e 61 29e 50 - - - - 45e 1 40e 10
2007 38e 241 12e 241 - - - - - - - -
2008 32e 297 6e 266 - - - - 33e 31 - -
2009 25e 347 5e 323 - - - - 30e 24 - -
2010 16e 453 4e 281 - - - - 9e 172 - -
2011 58e 126 28e 80 - - - - 27e 46 - -
2013 43e 165 13e 143 - - - - 30e 22 - -

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Descente Super-G Total
2009 Drapeau : Norvège Kvitfjell 1
2010 Drapeau : Italie Val Gardena Drapeau : Canada Lake Louise 2
Total 2 1 3

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Manuel Osborne-Paradis wins Canadian downhill title in Whistler, sur theglobeandmail.com, le 23 mars 2013
  2. [1], sur lapresse.ca, le 29 janvier 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]