Manuel Blasco de Nebra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Manuel Orlandi Blasco de Nebra (Séville, 2 mai 1750 - Séville, 12 septembre 1784) fut un organiste et compositeur espagnol étabi à Séville.

Il était le fils de José Blasco de Nebra (Lacarra), organiste de la cathédrale de Séville depuis 1735, devint son assistant en 1768 puis son successeur en 1778. Il était renommé pour sa facilité à déchiffrer à vue et pour son jeu à l'orgue, au clavecin, au pianoforte : on peut avoir une idée de ses dons par l'examen des pièces de sa composition qui nous restent. Pendant sa vie, qui fut courte - il décéda avant son père - il composa environ 170 œuvres, toutes pour instruments à clavier ; il n'en subsiste que 30, notamment :

  • Seis sonates para clave y fuerte-piano op.1 (Madrid, 1780)
  • Six pastorellas et douze sonates (Monastère de Montserrat)
  • Six sonates pour clavier (Osuna, Monastère de l'Incarnation)

Sources[modifier | modifier le code]