Manu'a

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

14° 12′ 31″ S 169° 33′ 10″ O / -14.20861, -169.5528

Les îles d'Ofu et d'Olosega vues depuis le petit village de Sili. Le pic du milieu se nomme Sunuʻitao sur l'île d'Ofu, et les deux montagnes en arrière-plan sont placées sur l'île d'Olosega.

Manu'a ou les îles de Manu'a (en samoan, Manuʻa tele) sont un groupe d'îles de l'archipel des Samoa américaines, notamment Ta'ū, Ofu et Olosega. Ces îles sont situées à 110 km de Tutuila. Le chef de Manu'a et des îles environnantes céda son domaine aux États-Unis d'Amérique le 16 juillet 1904. La lignée souveraine de l'île s'éteignit le 2 avril 1909.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ces trois îles possèdent des volcans. Certains fragments volcaniques et autres longent encore la mer à 14 °C sud de l'équateur. Contrairement à certains endroits dans le monde, la population de ces îles a nettement diminué durant des décennies. Dans les années 1930, seule 20 % de la population des Samoas Américains a vécu sur les îles de Manuʻa. En 1980, on ne comptait plus que 6 % de la population. Communément, les familles Samoas sont propriétaires de toute l'île de Manuʻa.

Histoire[modifier | modifier le code]

La traditionnelle capitale de Manuʻa est le village de Taʻū, sur l'île de Taʻū, aujourd'hui territoire américain des Samoans. En juillet 1904, elle a été cédée aux États-Unis par décret signé de la main de Tui Manua Elisala (chef suprême de Manuʻa).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]