Manouchehr Eghbal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manouchehr Eghbal

Manouchehr Eghbal (en persan : منوچهر اقبال) est un homme politique iranien né à Mashhad le 14 octobre 1909 et mort à Téhéran le 25 novembre 1977. Il a été Premier ministre et ministre de la Cour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le cinquième des onze enfants d'un propriétaire terrien de Mashhad, ville où il reçoit son éducation élémentaire. Il est diplômé de l'école Dar ol Fonoun en 1926. Envoyé en France par son père afin de poursuivre ses études, il obtient son diplôme de la Faculté de médecine de Paris en 1933, spécialisation maladies infectieuses.

Lors d'une visite dans la province du Khorasan en 1934, le Chah Mohammad Reza fut piqué par une abeille. Eghbal s'attira les faveurs du monarque en soignant la piqure[réf. nécessaire].

Il a été nommé doyen de l'Université de Tabriz en 1950, puis de l'Université de Téhéran en 1954. Il sera cinq ans plus tard représentant de l'Iran à l'UNESCO.

Un temps enseignant à la Sorbonne, il devint membre de l'Académie de médecine.

Il devint Premier ministre en 1957 et fut ensuite à la tête de la Société nationale des pétroles iraniens, responsabilité qu'il exerça jusqu'à sa mort. Il décède à 68 ans d'une crise cardiaque.

Avant d'être nommé Premier ministre, il a exercé les fonctions de ministre de la Cour impériale. Il était titulaire de l'Ordre de Taj (couronne) 1re classe

Postes politiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Précédé par Premier ministre d'Iran Suivi par
Hossein Ala' 3 avril 1957 - 31 août 1960 Jafar Sharif-Emami