Manono (Samoa)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manono.
Manono
Image satellite de l'île de Manono avec Upolu à l'est et la petite île d'Apolima à l'ouest (photo NASA)
Image satellite de l'île de Manono avec Upolu à l'est et la petite île d'Apolima à l'ouest (photo NASA)
Géographie
Pays Drapeau des Samoa Samoa
Archipel Samoa
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 13° 50′ 00″ S 172° 05′ 00″ O / -13.833333, -172.083333 ()13° 50′ 00″ S 172° 05′ 00″ O / -13.833333, -172.083333 ()  
Superficie 3 km2
Point culminant 80
Géologie Île volcanique
Administration
Démographie
Population 889 hab. (2006)
Densité 296,33 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-11

Géolocalisation sur la carte : Samoa

(Voir situation sur carte : Samoa)
Manono
Manono
Îles des Samoa

Manono est une île des Samoa située entre Savai'i et Upolu, à l'intérieur du récif corallien de cette dernière. Avec une superficie de seulement 3 km2, elle est considérablement moins grande que ces deux îles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Une plage de Manono.

Manono est longue de 2,4 kilomètres pour une largeur maximale atteignant 1,5 kilomètre. L'île entière est ceinturée par un récif corallien clos. Elle est située à environ trois kilomètres de la pointe occidentale d'Upolu et est séparée d'elle par des bas-fonds peu profonds.

A 700 mètres au nord-ouest de Manono se trouve une petite île inhabitée du nom de Nuulupa, d'une altitude de 37 mètres et d'un diamètre d'environ 100 mètres.

Administrativement, l'île de Manono appartient au district de Aiga-i-le-Tai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XIXe siècle, l'île était parfois appelée « l'île plate », car elle se compose principalement d'une petite colline plate au milieu de terrains bas, qui est en fait le cratère d'un volcan disparu.

Pendant les années 1800, l'île de Manono était un bastion pour l'église méthodiste et sa mission naissante à Samoa[1].

L'île, avec ses deux îles voisines Apolima et Nuulopa, est inscrite à la liste indicative du patrimoine mondial de l'UNESCO[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

La salle commune de Fale tele.

Les quatre villages sur Manono avec leur population sont :

La population de l'île totalisait 889 habitants en 2006[3].

Sur les quatre îles habitées de Samoa, l'île de Manono a la troisième plus grande population, après les plus grandes îles que sont Upolu et Savai'i.

Les habitants cultivent le taro, l'igname, les bananes et les noix de coco. L'île est d'importance mineure pour le tourisme.

Sur l'île, il n'y a pas de voitures ou de routes. L'artère principale de l'île est un sentier qui longe la côte. Les chiens et les chevaux sont interdits pour des raisons environnementales.

À l'ouest de Manono se situe la plus petite île d'Apolima et la plus grande île de Savai'i.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peggy Fairbairn-Dunlop, Samoan women: widening choices, University of the South Pacific,‎ 2003 (ISBN 982-02-0360-0U[à vérifier : isbn invalide], lire en ligne), p. 127
  2. Manono, Apolima and Nuulopa Cultural Landscape, UNESCO 2006
  3. Samoa Bureau of Statistics, Population et Hosing Census Report 2006

Articles connexes[modifier | modifier le code]