Manjaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue manjaque. Pour le peuple manjaque, voir Manjaques.
Manjaque
Parlée en Guinée-Bissau, Sénégal, Guinée
Nombre de locuteurs 315 300 (2006)
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mfv
IETF mfv

Le manjaque est une langue parlée en Guinée-Bissau, également en Gambie, au Sénégal et en France. Depuis que son écriture est codifié au Sénégal en 2002, elle y a le statut de langue nationale.

Autres noms[modifier | modifier le code]

Mandjaque, Manjaca, Manjaco, Manjiak, Mandyak, Manjaku, Manjack, Ndyak, Mendyako, Kanyop, Manjak

Locuteurs[modifier | modifier le code]

En 2006, le nombre total de locuteurs était estimé à 315 300, dont 184 000 en Guinée-Bissau, 105 000 au Sénégal et 26 300 en Gambie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Joseph H. Greenberg, « Polyglotta evidence for consonant mutation in the Mandyak languages », African Languages review, n° 5, 1966, p. 106-110
  • P. Buis, Essai sur la langue manjako de la zone Bassarel, Bissau, LNEP, 1990
  • R.P. Jean Léonce Doneux, « Le Manjaku, classes nominales et questions sur l'alternance consonantique », in La classification nominale dans les langues négro-agricaines, Aix-en-Provence, 3-7 juillet 1967, Paris, CNRS, 1967, p. 261-276
  • R.P. Jean Léonce Doneux, « La langue manjaque et l'alternance consonantique initiale », African Languages Review, vol. 8, 1969, p. 193-211
  • R.P. Jean Léonce Doneux, Lexique manjaku, Dakar, CLAD, 1975b.
  • Carfa Mendès, 2007, Parlons manjak : langue de Guinée-Bissau, L'Harmattan, (ISBN 2-296-04645-2)
  • (pt) A. Carreira et J. Basso Marques, Subsídios para o estudo da língua Maniaca, Lisbonne, 1947

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]