Manipulateur en électroradiologie médicale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manipulateur en électroradiologie médicale
Image illustrative de l'article Manipulateur en électroradiologie médicale
Manipulateur radio effectuant des mesures de contamination radioactive en fin de journée.

Appellation Drapeau : France Manipulateur d'électroradiologie médicale
Drapeau du Québec Technologue en radiodiagnostic
Drapeau : Suisse Technicien en radiologie médicale
Drapeau : Belgique Technologue en Imagerie Médicale
Secteur d'activité Service de médecine nucléaire, radiologie et radiothérapie
Niveau de formation bac +3
Code ROME (France) J1306

Le manipulateur d'électroradiologie médicale, ou technologue en radiodiagnostic au Québec, ou technicien en radiologie médicale en Suisse ou technologue en imagerie médicale en Belgique, est le seul professionnel paramédical autorisé à utiliser les rayonnements ionisants. De ce fait, il joue un rôle important dans la radioprotection des patients tout comme les médecins radiologues et les physiciens médicaux (radiothérapie).

Il s'agit d'une profession paramédicale assez peu connue. De façon anecdotique, on constate que le manipulateur est bien souvent confondu avec d'autres personnels médicaux, infirmière si c'est une femme et bien souvent radiologue si c'est un homme.

Secteurs d'activité[modifier | modifier le code]

Le manipulateur réalise les examens suivants:

Au Canada, il est encore interdit aux technologues en radiodiagnostic de sexe masculin de procéder à des mammographies sur le territoire canadien, bien que ceux-ci, ayant la formation nécessaire, aient parfaitement le droit de réaliser de tels examens à l'étranger dans le cadre de campagnes massives de dépistage de cancer du sein dans la mesure où les lois en vigueur le permettent.

Le manipulateur/technologue applique également des traitements médicaux thérapeutiques : radiothérapie grâce à des agents physiques divers (rayons X, protons, électrons, etc.).

Cette profession comporte donc un versant « soignant » (réalisations d'injections, administration de produits (notamment des médicaments radiopharmaceutiques en médecine nucléaire), prise en charge des patients, etc.) associée à un versant « technicien » (maîtrise de la formation de l'image, de l'informatique, de la radioprotection, élaboration de protocoles, etc.).

Le manipulateur fait partie intégrante de la continuité des soins pour le patient, puisqu'il doit s'assurer que le patient ne présente pas de contre-indication pour l'examen, et que les examens demandés sont cohérents avec la pathologie recherchée ou la maladie à traiter.

Formation[modifier | modifier le code]

En France, la formation s'effectue en trois ans et débouche sur un diplôme d'État ou un diplôme de technicien supérieur selon le ministère de formation (respectivement Ministère de la Santé et Ministère de l'Éducation nationale). On constate une certaine similitude au Québec, où la formation, décrite comme étant une technique (en contraste avec une formation dite pré-universitaire), s'effectue également en trois ans au secteur collégial, débouchant ainsi sur un DEC ou diplôme d'études collégiales.

Profession encore très jeune en France (diplôme d’État en 1967), elle commence à être mieux connue du grand public. Les débouchés sont assurés à la sortie des instituts de formation, lesquels tendent à recruter de plus en plus d'étudiants (le nombre de places augmente régulièrement chaque année).

Rémunération[modifier | modifier le code]

Un manipulateur débute dans le secteur public à 1500 euros net / mois.[réf. nécessaire] Le salaire est un peu plus élevé dans les cabinets privés.

Au Québec, un technologue débute dans le secteur public avec un salaire annuel moyen d'environ 40 000 $ / an alors que le salaire annuel maximum moyen qu'un technologue peut toucher, selon le secteur d'emploi et l'échelon de salaire, peut atteindre les environs de 60 000 $ / an.

Association représentative[modifier | modifier le code]

L'association française du personnel paramédical d'électroradiologie (A.F.P.P.E) est la seule instance représentative de la profession de manipulateur en radiologie. Elle organise un congrès annuel et publie la revue mensuelle Le Manipulateur d'imagerie médicale et de radiothérapie.

Liens externes[modifier | modifier le code]