Mandoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Région du Mandoul
Minṭaqâtu Māndūl (ar)
منطقة ماندول (ar)
Administration
Pays Drapeau du Tchad Tchad
Chef-lieu Koumra
Départements 3
Sous-préfectures 15
Communes 15
Députés 9
Gouverneur Ngaro Amadou Ahidjo
2008
Démographie
Population 637 086 hab. (2009, RGPH)
Coordonnées 8° 54′ 36″ N 17° 33′ 00″ E / 8.91, 17.55 ()8° 54′ 36″ Nord 17° 33′ 00″ Est / 8.91, 17.55 ()  
Localisation
La région du Mandoul au Tchad.
La région du Mandoul au Tchad.

Le Mandoul est une des 23 régions du Tchad (Décrets N° 415/PR/MAT/02 et 419/PR/MAT/02) dont le chef-lieu est Koumra. Elle correspond à une partie de l'ancienne préfecture du Moyen-Chari (sous-préfectures de Koumra et Moïssala).

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La région du Mandoul est divisée en 3 départements :

Département Chef-lieu Sous-préfectures
Mandoul Occidental Bédjondo Bédjondo, Bébopen, Békamba, Peni
Mandoul Oriental Koumra Koumra, Bessada, Bédaya, Goundi, Ngangara, Mouroum Goulaye
Barh Sara Moïssala Moïssala, Beboro, Bekourou, Bouna, Dembo

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la région était de xx habitants en 1997 (RGPH).

Les groupes ethnico-linguistiques principaux sont les Sar (Madjingaye), les Mbaï, les Nar et les Daï.A ces groupes,ajoutons aussi les Toumak de Goundi (situé à 60 km au Nord de Koumra, limité au Nord par Kouno et Ndam à 56 km, à l'Est par Sarh à 120 km et à l'Ouest par Laï à 136 km), qui ont joué un rôle important dans l'histoire de cette région avant, pendant et après l'arrivée des colons au Tchad.Les Toumak sont une ethnie qui parle une langue différente que le sara.Leur langue appelée toumagueun s'apparente à celles des Niellims, des Ndam, des Tounia, des Somraï, des Boa...La population toumak est estimée à 90.000 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

Cultures vivrières, coton.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des administrateurs :

Préfets du Mandoul (1998-2002)
Gouverneurs du Mandoul (depuis 2002)

Politique[modifier | modifier le code]

Liste des députés :

Notes et références[modifier | modifier le code]