Mandapa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mandapa du temple d'Amrutesvara (fin XIIe siècle).

Le mandapa (sanskrit मंडप), également orthographié mantapa ou mandapam, est une salle à colonnes dans l'architecture des temples hindouistes. Il se situe entre le saint des saints (garba griha) et l'entrée du temple [1]. Cette salle, la première adjonction historique dans le développement du temple hindou, est généralement considérée comme une pièce de méditation où le fidèle se recueille avant d'accomplir la pûjâ dans le sanctuaire à proprement parler.


Les divers types de mandapa[modifier | modifier le code]

Si un temple a plus d'un mandapa, chacun est affecté à une fonction différente et reçoit un nom afin de refléter son utilisation [2] :

  • Ardha Mandapa - Espace intermédiaire entre l'extérieur du temple et le garbha griha, ou les mandapas intermédiaires quand ils existent.
  • Asthana Mandapa - Salle de l'Assemblée
  • Kalyana Mandapa - dédié à la célébration du mariage rituel du Seigneur avec la Déesse. En termes contemporains, il représente aussi une structure dans laquelle une mariage hindou est effectuée. La mariée et le marié tournent autour du un feu sacré allumé par le prêtre officiant au le centre du mandapa.
  • Maha Mandapa - (Maha=grand). C'est le plus grand des mandapas quand il y en a plusieurs. Cette salle est utilisée pour des discours religieux. Le maha mandapa est parfois bati selon un axe transversal qui se traduit par une forme de transept (mais sans relation avec une forme de croix). À l'extérieur, ces transepts se terminent par une grande baie qui apporte lumière et fraîcheur à l'intérieur du temple.
  • Nandi Mandapa (ou Nandi mandir) - Dans les temples de Shiva, pavillon avec une statue du taureau sacré Nandi, qui regarde vers la statue ou le lingam de Shiva.
  • Ranga Mandapa
  • Meghanath Mandapa
  • Namaskara Mandapa
  • Open Mandapa

Autres langues[modifier | modifier le code]

Mondop du Vat Phra That Chae Haeng de Nan (Thaïlande).
Mandapa (bibliothèque) du Wat Arun de Bangkok
  • birman : mandat, issu du pâli mandapa. C'est une plateforme d'où les fidèles aspergent d'eau les passants pendant la fête bouddhiste de Thingyan.
  • thaï : mondop. Dans l'architecture des temples thai, on le trouve en tant que bibliothèque du temple (Hor Trai) ou en tant qu'autel comme dans le Wat Chiang Man à Chiang Mai

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Andreas Volwahsen (trad. Marcelline de Montmollin), Inde bouddhique, hindoue, jaïn, Fribourg (Suisse), Office du Livre, coll. « Architecture universelle »,‎ 1968, 192 p. p. 141
  2. http://www.indoarch.org/arch_glossary.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Pendopo (mot qui vient de "mandapa") : pavillon ouvert qui sert de lieu de réception dans les palais et demeures des nobles à Java en Indonésie.
  • Centre Mandapa à Paris : salle de spectacle dédiée aux danses de l'Inde.

Liens externes[modifier | modifier le code]