Manching

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manching
Blason de Manching
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Pfaffenhofen an der Ilm
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Otto Raith
Code postal 85077
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 86 137
Indicatif téléphonique 08459
Immatriculation PAF
Démographie
Population 11 208 hab. (2005)
Densité 316 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 00″ N 11° 30′ 00″ E / 48.716667, 11.548° 43′ 00″ Nord 11° 30′ 00″ Est / 48.716667, 11.5  
Altitude 366 m
Superficie 3 548 ha = 35,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Manching

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Manching
Liens
Site web www.manching.de

Manching est une bourgade de Haute-Bavière (Oberbayern) rattachée à l'arrondissement (Landkreis) de Pfaffenhofen an der Ilm au sud-est de Ingolstadt.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Manching regroupe les villages de Alt Manching, Donaufeld-(Siedlung), Im Wechselfeld, Oberstimm, Niederstimm, Pichl, Forstwiesen, Westenhausen, Lindach et Rottmannshart.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du IIIe jusqu'au Ier siècle av. J.-C., l'emplacement avait été occupé par un oppidum celte. Une portion du mur d'enceinte est visible près de l'entrée de l'usine d'EADS (coupe transversale protégée montrant les strates d'agrandissement). Fouilles archéologiques, métallurgie celte (musée).

Voir aussi : Oppidum de Manching et Musée celto-romain de Manching.

La bourgade appartenait depuis 1505 au duché de Neuburg-Sulzbach et au tribunal de Reichertshofen. Elle fut rattachée à la principauté du Prince électeur (Kurfürstentum) de Bavière à partir de 1777. La réforme administrative créa la ville actuelle par décret municipal en 1818.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Le maire actuel (2006) est Otto Raith (CSU). Il succéda en 2002 à Albert Huch (Liste des électeurs sans étiquette).

Les revenus fiscaux de la ville se montaient en 1999 à 6,151 mio€, dont 1,351 mio€ de taxes professionnelles (Gewerbesteuer).

Économie et infrastructure[modifier | modifier le code]

Sur les installations aéronautiques situées à proximité immédiate se trouvent un centre d'essais en vol de l'armée allemande (Wehrtechnische Dienststelle WTD 61) ainsi qu'un important site industriel d'EADS (Military Air Systems) : production et maintenance d'avions militaires (Eurofighter, Panavia Tornado, AWACS, C-160 Transall, Breguet Atlantic, Sikorsky CH-53 Stallion; Lockheed P-3 Orion etc.).

Emploi[modifier | modifier le code]

Le site d'EADS et le centre d'essai en vol (le WTD 52) du Bundesamt für Wehrtechnik und Beschaffung (BWB) sont les plus importants employeurs de la ville.

Enseignement / écoles[modifier | modifier le code]

  • Jardin d'enfants : 323 places pour 367 enfants
  • Cours préparatoire et moyen : 3 écoles, 46 enseignants et 866 élèves
  • Ecoles : 49 enseignants et 851 élèves (1999)

Liens externes[modifier | modifier le code]