Management environnemental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le management environnemental, aussi appelé gestion environnementale, ou écomanagement, désigne les méthodes de gestion d'une entité (entreprise, service…) visant à prendre en compte l'impact environnemental de ses activités, à évaluer cet impact et à le réduire. Le management environnemental s'inscrit dans une perspective de développement durable.

Objectifs du management environnemental[modifier | modifier le code]

Les motivations de l'entreprise peuvent être de plusieurs types : respect des réglementations, améliorer l'image de l'entreprise, améliorer les relations avec les riverains (pour les entreprises polluantes), faire des économies, obtenir une certification environnementale réclamée par les clients de l'entreprise ou un écolabel

Le système de management environnemental (ou SME) est défini comme « composante du système de management global qui inclut la structure organisationnelle, les activités de planification, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources pour établir, mettre en œuvre, réaliser, passer en revue et maintenir la politique environnementale » (§2.1. de la norme ISO 14050 qui définit le SME).

Les actions entreprises dans le cadre d'un système de management environnemental peuvent être :

  • un écobilan des activités de l'entreprise
  • l'écoconception des produits
  • la prévention de la pollution
  • la diminution de la consommation des ressources naturelles
  • la diminution de la consommation d'énergie
  • la réduction des déchets
  • l'éducation à l'environnement
  • la certification suivant les normes environnementales
  • la mise en place de systèmes de production d'énergies renouvelables (photovoltaïque, solaire thermique…)
  • l'implication des fournisseurs et sous-traitants en les encourageant à adopter un système de management environnemental, démarche liée à la problématique des achats durables.

Le management environnemental utilise des outils comme l'écobilan pour déterminer l'impact des activités de l'organisme sur l'environnement. Les impacts environnementaux sont évalués en fonction de leur gravité et de leur fréquence. On doit aussi prendre en compte les effets potentiels, par exemple en cas d'accident.

Le management environnemental est amené à évoluer pour prendre en compte les résultats des mesures d'impacts, en suivant un processus d'amélioration continue. Il doit prendre en compte des contraintes réglementaires, techniques et économiques. Cette nouvelle forme de management fait appel à des compétences toutes aussi nouvelles. Certaines entreprises se font accompagner devant la complexité de la mise en place de procédures de management environnemental. Plusieurs initiatives provenant aussi bien du public que de cabinets de conseil privés ont pour but la mise en place d’outils pour faciliter l’application de ces procédures comme par exemple le manuel des achats durables [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : http://fr.youtube.com/watch?v=PwTGxIMQkm4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Catégorie:Politique ou programme lié à l'environnement

Liens externes[modifier | modifier le code]