Mamoru Shigemitsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mamoru Shigemitsu
重光 葵
Image illustrative de l'article Mamoru Shigemitsu
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères de l'Empire du Japon
avril 1943 – avril 1945
Monarque Shōwa
Prédécesseur Masayuki Tani
Successeur Kantaro Suzuki
Ministre des Affaires étrangères du Japon
août 1945 – septembre 1945
Monarque Shōwa
Prédécesseur Shigenori Togo
Successeur Shigeru Yoshida
Ministre des Affaires étrangères du Japon
décembre 1954 – décembre 1956
Monarque Shōwa
Prédécesseur Shigeru Yoshida
Successeur Nobusuke Kishi
Vice-Premier ministre du Japon
décembre 1954 – décembre 1956
Monarque Shōwa
Prédécesseur Taketora Ogata
Successeur Mitsujirō Ishii
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bungo-ōno, Préfecture d'Ōita (Japon)
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès Yugawara, Préfecture de Kanagawa (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Diplômé de Université impériale de Tokyo
Mamoru Shigemitsu attendant de signer la déclaration de reddition en 1945.

Mamoru Shigemitsu (重光 葵, - ) était le ministre des affaires étrangères du Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant d'obtenir le poste de ministre, il fut ambassadeur du Japon en Chine, en Union soviétique et au Royaume-Uni.

C'est lui qui signa avec Yoshijiro Umezu, la reddition du Japon le sur le cuirassé Missouri en présence du général Douglas MacArthur. Il fut plus tard accusé de crime de guerre et condamné à sept ans de prison par le Tribunal de Tokyo. Libéré sur parole en novembre 1950 (suite à une directive du SCAP du 7 mars 1950)[1], il occupera de nouveau les fonctions de ministre des Affaires étrangères jusqu'en 1956.

Mamoru Shigemitsu (premier à gauche) au sein du cabinet de Naruhiko Higashikuni, avec Mitsumasa Yonai et Fumimaro Konoe dans la première rangée
Shigemitsu signe la reddition japonaise de 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard B. Finn, Winners in Peace : MacArthur, Yoshida, and Postwar Japan, University of California Press,‎ 1992, 434 p. (ISBN 0520069099 et 978-0520069091), p. 184