Mammillaria theresae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mammillaria theresae est une espèce de cactus (Cactaceae) du genre Mammillaria découverte au printemps 1966 dans la région de Durango au Mexique par Mme Theresa Bock à qui cette plante naine doit son nom.

Description[modifier | modifier le code]

C'est en partant en vacances sur la route d'El Paso à Mexico que deux amateurs américains de cactus, John et Theresa Bock[1], découvrent des fleurs rouges sur le sol qui dissimulent un minuscule cactus qui a la particularité d'être enfoui sous le sol en période de repos et n'est visible qu'à la floraison[2]. Elle est peu ramifiée en forme de petite massue d'un maximum de 4 cm de hauteur et de 2 cm d'épaisseur. Ses aréoles portent entre 22 et 30 épines plumeuses.

Ses fleurs au bout d'une tige vert-olive sont beaucoup plus grandes que le reste et mesurent 4,5cm de longueur. Elles sont en forme d'entonnoir et de couleur rose carmin foncé.

Habitat[modifier | modifier le code]

Mammillaria theresae croît dans les hauteurs du col de Coneto entre 2 100 et 2 400 mètres d'altitude.

Culture[modifier | modifier le code]

Mammillaria theresae ne supporte aucune humidité et aucun hivernage au froid. Des cultivars existent avec d'autres couleurs de fleurs (blanches ou tirant sur le mauve).

Synonymes et variétés[modifier | modifier le code]

Cultivar Mamillaria theresae × albiflora
  • Mammillaria saboae var. theresae (Cutak) G.D.Rowley (1979)
  • Cochemiea theresae (Cutak) Doweld (2000).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Habitant à Sharon en Pennsylvanie
  2. Barthlott, op. cité, p.172

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Wilhelm Barthlott, Les Cactées, Paris, Hattier, 1978, traduit de l'allemand