Mamestra brassicae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mamestra brassicae (la noctuelle du chou ou brassicaire) est une espèce d'insectes lépidoptères de la famille des Noctuidae, originaire de la zone paléarctique.

La noctuelle du chou est un insecte phytophage très polyphage, dont la chenille attaque plus de 70 espèces de plantes appartenant à 22 familles.

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Barathra brassicae L.

Distribution[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition de Mamestra brassicae comprend la quasi-totalité de l'Europe, l'Asie centrale, l'Asie mineure, la Sibérie et l'Extrême-Orient russe, y compris Sakhaline et les îles Kouriles méridionales (Kounachir et Itouroup), ainsi que l'Afrique du Nord[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Chenille.

Cette espèce varie considérablement en taille, avec une envergure de 34-50 mm. Les ailes antérieures sont brunes et tachetées avec un stigma proéminent à bord blanc et une ligne sub-terminale blanc cassé[3],[4].

Les ailes postérieures sont grises, plus foncées vers le termen. L'éperon proéminent sur le tibia de la patte avant est un trait caractéristique, mais il faut une loupe pour bien le voir.

Les œufs, blancs jaunâtre, sont déposés en plaques de 20 à 150 à la face inférieure des feuilles. Ces plaques prennent la forme d'un polygone irrégulier[1].

La larve est verte, kaki, gris-brun ou brun avec des taches foncées[3],[4]. La face supérieure est plus sombre que la face inférieure et une bande jaune ou brun clair marque la partie médiane[3],[4].

Biologie[modifier | modifier le code]

Dégâts sur feuilles de betteraves rouges.

Ce papillon a un cycle biologique assez complexe : selon les conditions climatiques, d'une à trois générations se succèdent chaque année. L'espèce est monovoltine dans la partie nord de son aire de répartition, bi- ou trivoltine plus au sud[1]. On peut observer des adultes à tout moment de mai à octobre, et parfois en dehors de cette période[5]. C'est un insecte nocturne qui vole la nuit. Il est attiré par la lumière, le sucre et les fleurs riches en nectar.

Comme le suggèrent ses noms scientifique et vernaculaire, la chenille de la noctuelle du chou est un ravageur des Brassicaceae cultivées, mais elle attaque aussi des Fabaceae (pois) et une grande diversité d'autres espèces de plantes[4].

L'hibernation peut se faire sous forme de larve ou de pupe.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La noctuelle du chou attaque principalement les plantes de la famille des crucifères (Brassicaceae), en particulier le chou (mais elle est toutefois peu attirée par le colza), la betterave, le tabac, le tournesol et les céréales. Elle peut en outre faire des dégâts sur la tomate, la pomme de terre[1].

Moyens de lutte[modifier | modifier le code]

Les moyens de lutte relèvent de trois domaines :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Mamestra brassicae L. - Cabbage Moth. », AgroAtlas (consulté le 31 août 2013).
  2. (en) « Cabbage Moth - Mamestra brassicae  », Michigan State University (consulté le 31 août 2013)
  3. a, b et c (en) « Interesting (To Us) Photos From The Garden », Meades.org (consulté le 31 août 2013).
  4. a, b, c et d (en) « RXwildlife Sightings » Blog Archive » More Emergence », Rxwildlife.org.uk,‎ 3 juin 2009 (consulté le 31 août 2013).
  5. Ces indications se réfèrent au climat des îles britanniques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :