Musée d'Art moderne et contemporain (Genève)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mamco)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée d'Art moderne et contemporain.
Musée d'Art moderne et contemporain
Façade du Musée d’Art moderne et contemporain
Façade du Musée d’Art moderne et contemporain
Informations géographiques
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Ville Genève
Adresse Genève
Coordonnées 46° 11′ 57″ N 6° 08′ 15″ E / 46.1992, 6.137646° 11′ 57″ Nord 6° 08′ 15″ Est / 46.1992, 6.1376  
Informations générales
Date d’inauguration 1994
Collections Art moderne
Sculptures
Peintures
Arts graphiques
Photographie
Nouveaux médias
Cinémas
Architecture
Design
Superficie 3 500 m2
Informations visiteurs
Site web mamco.ch

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Musée d'Art moderne et contemporain

Le musée d’Art moderne et contemporain, abrégé en « Mamco », est un musée d’art contemporain de Suisse.

Le Mamco dispose d'une surface d'exposition de 3 500 m2 et fonde son travail sur une collection de 4 000 œuvres, dont plus d'un tiers lui appartiennent. Depuis son ouverture en 1994, le musée a présenté plus de 450 expositions, rendant ainsi compte de la diversité et du dynamisme de la scène artistique suisse et internationale. De grandes rétrospectives sont régulièrement proposées, comme celles consacrées à Martin Kippenberger, Jim Shaw ou plus récemment à Sylvie Fleury.

Trois fois par an, le Mamco présente un nouveau moment de sa construction permanente. Ce mouvement continu se subdivise en séquences de deux à trois ans, dont les intitulés indiquent la tonalité générale de sa réflexion et de ses objectifs : Rudiments d'un musée possible (1994-1997), Patchwork in Progress (1997-1999), Vivement 2002 ! (1999-2002), Rien ne presse/Slow and Steady/Festina Lente (2002-2004), Mille et trois plateaux (2004-2006), Rolywholyover (2007-2009), Futur Antérieur (2009-2010), L'éternel détour (2011-2013) et, depuis septembre 2013 Des histoires sans fin.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Association des Amis du Mamco[modifier | modifier le code]

En 1973, l'Amam fut créée avec le projet partagé de faire naître un musée d'Art moderne et contemporain à Genève. Après vingt ans d'efforts, l'association réussit à convaincre les autorités de la ville de mettre à disposition un immeuble pour le musée et, grâce à sept donateurs privés, les fonds nécessaires furent réunis.

Une fois le musée créé en 1994, l'Amam devint l'Amamco, l'Association à but non lucratif des amis du Mamco. Ses objectifs les plus importants sont le soutien au musée et à ses missions, notamment le développement d'un fonds d'acquisition destiné à enrichir ses collections. Aujourd'hui, l'association compte près de 1500 membres et a fêté, en 2013, ses 40 ans d'existence.

L'ouverture du musée[modifier | modifier le code]

Le Mamco a été ouvert en 1994 sous la direction de Christian Bernard qui le dirige depuis[1]. Il est installé dans une usine désaffectée d'instruments scientifiques, maintenant appelée Bac pour Bâtiment d'art contemporain, où se trouve aussi le Centre d’art contemporain et le Centre genevois pour la photographie. Il s'agit d'un véritable musée in progress, c'est-à-dire en évolution permanente. Depuis le 1er janvier 2005, le musée est géré par une fondation de droit public, la Fondamco, qui réunit la Fondation Mamco, le Canton et la Ville de Genève[2]

Collections[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Christo, Corridor Store Front, 1967 et dessins de projets, 1964-1969, aluminium, bois, plexiglas, lumière électrique - 443 cm × 460 cm × 2 110 cm
  • Gérard Collin-Thiébaut, L’Atelier d’aujourd’hui
  • Robert Filliou, Eins. Un. One…, 1984, œuvre composée de 16 000 dés de couleurs et de dimensions différentes
  • Martin Kippenberger, Moma’s Project avec des œuvres de Lukas Baumewerd, Hubert Kiecol, Christopher Wool, Michael Krebber, Ulrich Strothjohann
  • Allan McCollum, Drawings, 1988-89, crayon sur papier
  • Claudio Parmiggiani, Luce, luce, luce, 1968 (1995), pigment pur (jaune de Cadmium)
  • Claude Rutault, L’Inventaire, stock de toiles égal au nombre de définitions - méthodes écrites au jour de l’installation
  • Sarkis, L'Atelier depuis 19380
  • Bernar Venet, Espace miroir noir, 1963-2006, 1999, plaques de Plexiglas noires aux dimensions de la salle

Polygraphies[modifier | modifier le code]

Cour intérieure du MAMCO

Collection de livre d'artiste pour enfant Art y es-tu ?[modifier | modifier le code]

Coéditée par la Cellule pédagogique du DPI au Bâtiment d'Art contemporain de Genève et les éditeurs jeunesse Quiquandquoi de 2001 à 2003, la collection « Art y es-tu ? » réactualise le livre d'artiste pour enfant en confiant un album à un artiste contemporain. Composée de onze albums ludiques et poétiques aux approches graphiques différentes, la collection est diffusée dans les librairies suisses et françaises et vendue à bas prix, prônant l'idéal de démocratisation et de partage du livre d'artiste des pionniers des années 1960. Parmi les artistes ayant contribué à la collection nous retrouvons Annette Messager, Philippe Mayaux, Jean-Luc Verna, Natacha Lesueur ou encore Vincent Kohler qui livrent leur regard sur l'enfance et la notion de jeu graphique qui ouvre le lecteur au monde contemporain. Le Mamco soutien donc tous les moyens d'expressions artistiques pour tous les publics, certains livres ayant fait l'objet d'exposition au sein de ses galeries.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Alain Giesser, Musées en mutation : actes du colloque international tenu au Musée d'art et d'histoire de Genève les 11 et 12 mai 2000, Geneva (Switzerland), Musée d'art et d'histoire,‎ 2002 (ISBN 9782830601978)
  2. « QU'EST-CE QUE LE MAMCO ? », sur mamco.ch (consulté le 29 septembre 2012)