Mambou Aimée Gnali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mambou Aimée Gnali est une femme politique congolaise (Congo-Mfoa), ancienne enseignante d'université (notamment Université Marien-Ngouabi et Université Cheikh Anta Diop). Bien que se définissant elle-même comme spécialiste de l'Education, elle se retrouve nommée ministre de la Culture et des Arts, chargée du Tourisme dans le 1er gouvernement issu de la Guerre civile de 1997 au Congo-Mfoa. Mécontente de l'environnement dans lequel elle évolue, elle est donnée plusieurs fois démissionnaire, par la rumeur. Démission qui ne viendra jamais. Elle n'est pas reconduite finalement dans le gouvernement suivant les élections de 2002. Le 14 mars 2001, elle publie Beto na beto : Le poids de la tribu (Gallimard, Continents noirs). Cet ouvrage, préfacé par Henri Lopès évoque notamment la relation amoureuse de l'auteure avec Lazare Matsocota, figure importante de la FEANF.

Depuis 2008, elle anime un courant politique qui s'oppose au pouvoir de Denis Sassou-Nguesso. En plus de la politique, malgré sa retraite, elle enseigne la communication à l'École supérieure de technologie.

Mambou Aimé Gnali est apparentée au poète congolais Tchicaya U Tam'si.